Afrique du Sud

Roadtrip en camping en Afrique du Sud // Itinéraire et budget

28/07/2016
ITINERAIRE-afs-post

CARNET DE VOYAGE

Du 12 Septembre au 2 Octobre 2007

Qui n’a jamais rêvé de côtoyer les grands fauves, de parcourir les savanes brûlées. Qui n’a jamais rêvé de voir les baleines, les requins, les dauphins….

De voir le soleil se coucher sur les étendues sauvages. L’Afrique du Sud nous a paru répondre à toutes ces attentes. Nous nous sommes longuement interrogé sur le parcours, tant le pays est grand. Après de nombreuses concessions, notre itinéraire était fixé, pour une durée de 3 semaines.

 itineraire-Afs-PNG

Nous avons parcouru le pays en voiture de location, avec toutes nos étapes en camping. C’est un mode de voyage qu’on adore, car la voiture procure une vraie liberté de programme et de gestion du temps.

Et on a adoré entendre chaque nuit la faune sauvage à travers la toile de tente,  et déguster chaque soir le fameux « braai » (barbecue) face aux paysages grandioses de l’Afrique du Sud. Mais on ne vous cache pas qu’on était content de dormir 1 nuit en auberge, dans un vrai lit 😆 !

Mission Ndebele et Blyde River Canyon
12 et 13 septembre

Arrivés à 6h50 à Johannesburg., nous récupérons notre véhicule de location Nissan Almera, direction du Parc Kruger. La route étant longue, nous ferons une halte en chemin.
On fait un arrêt pour visiter la mission Ndebele de Botshabelo. Le village est en fait une sorte de musée où vivent encore quelques personnes perpétuant les traditions dont celles des maisons peintes. Une découverte bien agréable pour commencer notre voyage dans la nation « arc-en-ciel ».

bothsabelo

On repart ensuite en traversant des paysages dévastés par les incendies. A Sabie, rapide tour aux Sabie Falls avant d’aller planter la tente. La fatigue de l’avion se fait vraiment sentir. On ne profite pas encore vraiment de notre séjour.

Le lendemain est consacré à la visite du Blyde River Canyon. Les premiers points de vue sont peu intéressants en raison des paysages brûlés, mais l’arrêt aux Bourke’s Potholes et le long de la rivière valent le coup ainsi que la vue sur le fameux lac et les Three Rondavels.

blyde-river-canyon

Ensuite il faut contourner le canyon par une jolie route pour arriver à Orpen Gate, l’entrée du fameux parc Kruger si attendu. La tente est montée à Maroela, où l’on déguste notre premier « braai » à la nuit tombée en compagnie des hyènes qui tournent autour du camp, heureusement protégé par des grillages. A partir d’aujourd’hui, c’est nous, humains, qui devenons les animaux en cage.

 

Kruger
14 et 15 septembre

Ces deux belles journées nous permettent de découvrir tant d’animaux. Et plus on en voit, et plus on veut en voir. Entre girafes, éléphants, lions, et tous les autres animaux qui peuplent le parc, l’émotion est immense. Par contre, les nuits sont courtes car bien bruyantes. La faune locale ne semble pas dormir la nuit, elle 😈 . Pour découvrir toutes nos rencontres de cette généreuse terre, vous pouvez lire nos 3 jours dans le Parc Kruger 

kruger1

kruger2

Swaziland et Park Hluhluwe
16 et 17 septembre

Nous quittons le Kruger en direction du Swaziland, pour une étape à Mlilwane. Cette petite réserve apporte le calme. En effet, nous devons être 10 à dormir ici et on peut se balader à pied car il n’y a pas de fauves. Ainsi on y observe des hippopotames, des crocodiles, des ibis, des hérons Goliath, des phacochères et des nyalas. Ce soir, au resto c’est la découverte de la viande d’impala, ses belles et fières antilopes si admirables. Mais si goûteuses…

swaziland

Le lendemain, direction Hluhluwe. Le parc nous paraît un peu « vide » après le Kruger, mais on y verra quand même de nombreux babouins, des antilopes ainsi que des rhinocéros, en nombre et peu craintifs, dont 2 énormes qui tourneront autour de l’aire de barbecue. Heureusement, ce sont des herbivores… Sinon, dur de voir d’autres animaux à travers la végétation très dense ici. En fin de journée, nous rejoignons Santa Lucia Estuary.

hluhluwe

 

Santa Lucia Wetland
18 septembre

Cette journée sans route est consacrée à la découverte de ce lieu unique, face à l’Océan Indien. L’estuaire est peuplé d’animaux plutôt féroces, crocodiles, hippopotames… Le calme qui y règne nous donne pourtant envie de prolonger le séjour. Impossible… notre itinéraire est bien bouclé et trop long pour se permettre cette pause. Si vous voulez comprendre pourquoi on serait bien restés plus longtemps, découvrez notre article dédié

santa-lucia

Drakensberg & Sani Pass
19 et 20 septembre

Après 4 heures de route, la région majestueuse du Drakensberg se dessine. L’après-midi tire à sa fin, mais illumine de ses reflets doux les montagnes majestueuses. Cela présage la fantastique découverte du lendemain, l’ascension du Sani Pass en 4×4 et une mini-incursion du Lesotho.
Une magnifique journée à la rencontre d’un monde éloigné de nos pensées superficielles.
On garde un souvenir incroyable de ces paysages et de la rencontre avec les Basothos que l’on vous raconte ici.

drakensberg

 

Coffee Bay
21 et 22 septembre

La route est longue pour atteindre la Wild Coast, bordée de falaises noires. Et les routes sont semées d’animaux et d’enfants qui apparaissent comme par enchantement. On entre ici en territoire Xhosa, avec ses huttes rondes peintes et des visages peints en blanc selon leurs rituels. Toutes les collines sont parsemées de ces petites maisons et les animaux paissent aux alentours.

coffee-bay

Le lendemain, petite randonnée jusqu’au « Hole in the Wall », une formation rocheuse créée par la mer. Les vaches broutent sur la plage, placides. En haut d’une falaise, je reste ébahie, émerveillés, devant un groupe de dauphins qui nagent le long de la côte. Nous les suivrons jusqu’à ce que le chemin s’arrête au bord d’un précipice. C’est notre première rencontre avec les animaux marins d’Afrique du Sud (mais pas la dernière) !)

hole-in-the-wall

 

Hamburg et Addo
23 et 24 septembre

Soirée étape à Hamburg, un petit coin perdu pour les amoureux de pêche. En effet, une belle rivière finit sa course en mer en s’élargissant sous forme d’estuaire. De nombreux oiseaux aquatiques se baladent dans le coin. L’ambiance commence à changer avec de belles maisons donnant sur la mer et la couleur de peau des habitants qui se teinte de plus en plus de blanc…

hamburg

Le lendemain, on visite le Addo Elephant Park. Ce petit parc abrite de très nombreux phacochères, toujours aussi drôles lorsqu’ils s’enfuient à toutes jambes. On aperçoit des tortues léopard, des autruches et des tsessebe. Ainsi que 4 beaux éléphants dont 2 en train de se désaltérer. On s’approvisionne également en bois mort pour faire un feu ce soir. Le garde à la sortie s’en aperçoit mais je l’embrouille avec mes réponses à ses questions sous-entendues. C’est vrai qu’on n’a pas le droit de se servir comme ça, dans le parc, mais c’est trop tard….

Parc Kruger
Sur la route vers le camping, les aloès fleurissent, annonçant l’arrivée du printemps, en octobre !! eh oui car nous sommes au sud de l’équateur.

Plettensberg Bay & Robberg Peninsula
25 septembre

On arrive dans la matinée à Plettenberg Bay, une station balnéaire à l’atmosphère occidentale. Le contraste est saisissant avec les jours précédents. La côte est superbe avec toujours la chaîne du Tsitsikamma en toile de fond.

montagne-afs

Départ en randonnée pour faire le tour de la péninsule de Robberg. Le paysage y est sublime, incroyable, splendide…. Je crois que je n’ai pas assez de synonymes. C’est un vrai coup de cœur pour cette réserve qui n’est pourtant pas la plus connue ni surtout la plus grande. Mais quelles couleurs et contrastes. Voyez par vous-même ….

robberg-peninsula

Swellendam
26 septembre

Dernière long trajet en voiture jusqu’à Swellendam, village assoupi au pied des montagnes et présentant fièrement des bâtisse de style colonial hollandais. Les maisons ont toutes les façades blanches, chaulées, et des pignons typiquement coloniaux. Après un petit tour en ville, on rejoint la réserve Marloth, porte d’accès aux montagnes.

swellendam

Les flancs sont couverts de végétation fleurie et multicolore. De nombreux oiseaux ont trouvé refuge ici. On atteint une petite cascade. L’eau y est cuivrée et je pense qu’elle est polluée, mais j’apprendrai plus tard qu’au contraire elle est curative en raison de son cheminement à travers l’humus, qui lui donne cette couleur.

De Hoop & Cap Agulhas
27 et 28 septembre

On accède à la réserve De Hoop Nature et Marine en matinée. Le camping étant plein, on me propose de passer la nuit sur l’aire de pique-nique à proximité. Peu m’importe tant que l’on a un emplacement. On part donc ensuite vers le bord de mer pour emprunter le sentier du littoral. Mais à peine arrivée face à la mer, j’aperçois du mouvement dans l’eau.

de-hoop

Et pendant les 2 jours suivants, on ne va pas arrêter d’en voir, au large village d’Arniston comme à proximité du Cap Agulhas, site emblématique le plus au sud de l’Afrique, limite officielle entre l’océan indien et l’atlantique …On reste sans voix, mais pas sans image, regardez notre article sur la Garden Route.

arniston

 

Région d’Hermanus, à la rencontre des requins.
29 et 30 Septembre

La sortie « requins blancs », prévue ce matin, est reportée en raison de l’orage de la nuit. Nous nous rabattons donc sur la région du Kogelberg, en tout cas la partie en bord de mer. La montagne tombe directement dans la mer et la route traverse ces paysages accidentés, qui abrite une immense colonie de manchots du Cap.

On revient tôt pour apprendre que l’excursion aux requins se fera bien le lendemain. J’ai exceptionnellement réservé une chambre pour cette nuit, le luxe quoi : baignoire, matelas mœlleux…Ca change un peu du camping ! 😛

Le Lendemain, nous partons en excursion, pour vivre une sortie mouvementée à plonger avec les requins… Quelle expérience !! On vous la raconte ici !

requins-hermanus

Le Cap et sa Péninsule
1er et 2 Octobre

Le premier jour est consacré à la visite de la péninsule du Cap. On commence par rendre visite aux manchots du Cap de Boulder. Pus on passe le reste de la journée au Cape Point National Park, malheureusement sous les nuages, pour voir le Cap de Bonne Espérance et les phares qui protègent les bateaux.

boulders-beach

Le lendemain, après avoir rendu notre véhicule de location, on part visiter la ville du Cap à pied. Tout d’abord le centre ville et le quartier malais très coloré, puis le Waterfront où on profite de notre dernière après-midi en Afrique du Sud. Une otarie vient même nous dire au revoir dans le port.

cape-town

Avant de partir, on vivra quand même notre dernière aventure grâce à notre chauffeur de taxi roulant sans permis et arrêté par la police. Sur le coup, on n’a pas ri ! Et comment on fait pour attraper notre vol 💡 ? C’est finalement la police qui nous a amenés jusqu’à l’aéroport. Ça, c’est de l’escorte de star 😛 !!

BUDGET

Budget global : 2906€ pour 2
(soit 1453€ par personne)
3 semaines en 2007

budget-autres-afs

Hébergements

budget-hebergements-afs

Visites et activités

budget-activites-afs

camping-kruger

Le logement et le véhicule !! Dans le Kruger…

 

# Cet article fait partie d’un ensemble de récits consacrés à notre voyage en Afrique du Sud en 2007.

> Galerie Photos
> Articles dédiés :

 

You Might Also Like

14 Commentaires

  • Répondre Travel_bou 11/08/2016 à 12:06

    Vraiment Magique! Les photos font rêver comme toujours… Je suis en préparation d’un futur séjour là-bas et je vais m’inspirer de vos bons plans 😉 Mais la rencontre avec les requins ne sera pas pour moi haha =D

    • Répondre Les 3 M 20/08/2016 à 7:43

      Les requins sont très gentils et accueillants pourtant 😆 Mais le pays a tellement à offrir en dehors de cette aventure …. par contre il faut effectivement bien préparer tant le pays est grand !

  • Répondre travelingaddress 16/10/2016 à 2:55

    Superbe! Vous aviez réservé l’avance les campings ou en arrivant sur place? Et pour visiter les réserves est-ce que vous avez pris un guide (et du coup même question: réservé à l’avance ou sur place?) Si un jour j’arrive à me convaincre de prendre l’avion pendant si longtemps, je pense que votre itinéraire se rapprochera pas mal de ce que je souhaite voir :p

    • Répondre Les 3 M 16/10/2016 à 8:30

      Ah, c’est un voyage sublime qui vaut le dépassement de soi… concernant les campings, nous n’avions réservé qu’au Kruger, car très réglementé. Et nous n’avons jamais pris de guide, sauf pour le Kruger de nuit (obligatoire). Tous les parcs sont très bien aménagés et peuvent être visités librement 😊. Si tu finis par te décider, n’hésite pas à nous contacter 💬

  • Répondre alison 21/01/2017 à 8:30

    merci beaucoup!! ne serais ce que pour nous avoir rassurer! nous partons aussi 3 semaine en voiture en afrique du sud le mois prochain avec exactement le meme itineraire que vous en tête mais nous avions peur que ce soit infaisable au niveau timing car on ne trouvais personne qui ne l’avait fait!

    • Répondre Les 3 M 23/01/2017 à 3:23

      Génial, on aimerait bien être de petites souris et repartir dans vos valises. Niveau timing, vous allez forcément faire des kilomètres, mais cela ne nous a jamais empêché de nous poser et de profiter !😀 On vous souhaite un super road trip 👐

      • Répondre alison 11/02/2017 à 2:30

        on a modifié un peu le planning nous ne faisons plus le drakensberg pour privilégier la wild coast 😉 et nous ne faisons pas les meme arrets que vous sur la garden route mais niveau distance ça se vaut! ça me rassure vraiment car mon copain m’a dit plusieurs fois quil avait peur qu’on ai pas le temps de se poser et profiter mais je veux tellement en faire un maximum!!

        • Répondre Les 3 M 11/02/2017 à 3:28

          Eviter le Drakensberg vous permettra de gagner un peu en temps. Je comprends. Même si pour nous, le Drakensberg fut un véritable coup de cœur, très différent du reste du voyage. Mais on sait bien qu’il faut faire des choix en voyage !!

  • Répondre Lauriane 28/01/2017 à 11:40

    Super cet article ! Si ce n’était pas déjà prévu, sûr que ça me donnerait envie ! Mais du coup je n’en ai que plus hââââte !
    Merci pour le récap des campings et tout, mais du coup vous aviez votre tente dans les bagages ? Et le matos pour dormir aussi ? je me demande si on devrait pas faire ça car ce n’est pas donné les hébergements !
    Au final j’ai à peu près prévu le même itinéraire que vous, sauf qu’on a 5 jours de moins et qu’on ne va pas faire toute la côte mais remonter à Joburg pour prendre un avion pour le Cap.
    « A partir d’aujourd’hui, c’est nous, humains, qui devenons les animaux en cage. » Merci pour cette phrase, je crois que je vais la ressortir !

    • Répondre Les 3 M 28/01/2017 à 10:35

      Merci , tu nous fais très plaisir. Concernant l’équipement, on a aussi hésité à cause des coûts, mais on était jeunes et aventuriers 😉. On a utilisé un sac pour le matériel camping et un sac pour nos vêtements. On a dû faire bcp de lessive en raison d’un choix de fringues plus que limité 😂

  • Répondre miyabi 24/05/2017 à 8:47

    Merci beaucoup de nous faire partager ce beau voyage. Je compte aussi m’y rendre en février 2018 avec mon conjoint. Et merci infiniment de détailler votre budget. C’est dur de trouver des personnes qui mettent en détails leurs voyages, ca aide beaucoup. Vos photos sont très belles!

    • Répondre Les 3 M 09/06/2017 à 12:05

      Merci beaucoup pour ton commentaire, je trouve que le coté budget a quand même toute sa place dans la préparation des vacances. Certes, ça ne fait pas rêver, mais le rêve a forcément un coût 😉

  • Répondre Jeanne 08/08/2017 à 9:37

    Votre blog est super et nous permet vraiment de nous projeter !
    Nous partons le 17 aout pour 20 jours ! Est il possible que nous amenions une tente 2″ dans l’avion ? Ou vaut il mieux en acheter une arriver la bas ?
    Vous dormiez toujours dans des campings ou vous campiez où vous voulez ?
    Merci encore !

    • Répondre Les 3 M 08/08/2017 à 11:19

      Jeanne, quelle chance vous allez vous régaler ! Pour la tente 2″, je ne sais pas. Notre tente était une tente montable que nous avions mise dans notre grand sac à dos. J’imagine que si tu force légèrement le cercle de la tente, maintenue par des tendeurs, tu devrais pouvoir la coincer dans les sangles de ton grand bagage et faire envelopper le tout dans du plastique. Et hop, ça fait 1 bagage ! L’acheter là bas nécessite d’aller dans un centre commercial, j’imagine que c’est possible mais finalement certainement moins économique…

      Pour le camping, nous avons toujours été dans des structures, pour les commodités, mais surtout pour les braai, ces barbecue installés que tu peux utiliser. On n’oserait pas faire un feu comme ça dans la nature au milieu de nulle part (on vient du Sud Est de la France où les incendies sont un fléau). Et on adore faire des barbecue, nous qui vivons en appartement toute l’année !

      N’hésite pas si tu as d’autres questions !
      Marieke

    Laissez un commentaire

    Top