Bali

Bali // Itinéraire et infos pratiques

02/09/2016
ITINERAIRE-bali

CARNET DE VOYAGE

Du 25 Septembre au 10 Octobre 2010

15 jours en famille à la rencontre de ce paradis. Villages authentiques, rizières en terrasses, temples colorés et majestueux, fonds marins remarquablement riches, paysages volcaniques et plages variées. On ne l’appelle pas l’Île des Dieux pour rien.

carte-bali

 

26 Septembre : arrivée à Bali – Surf, Nuit à Kuta
27 Septembre: Prise du véhicule, Temple Pura Luhur Batukau, Rizières de Jatiluwih, Nuit à Bedugul
28 Septembre : Temple Pura Ulun Danau Bratan, Randonnée guidée, Nuit à Munduk
29 Septembre : Monastère bouddhique Brama Vihara, Nuit à Lovina
30 Septembre : Tour dauphins et snorkeling à Lovina, Temple Pura Batur, Nuit à Toya Bungkah
1er octobre : Randonnée tour du Mont Batur, Nuit à Amed
2 octobre : Randonnée et snorkeling, Nuit à Amed
3 Octobre : Rizières de Tegallalang, Nuit à Ubud
4 Octobre : Sites de Goa Gaja et Gunung Kawi, Nuit à Ubud
5 Octobre : Retour du véhicule à Sanur, Traversée vers Nusa Lembongan, Nuit sur Lembongan
6 Octobre : Découverte de l’île en scooter, snorkeling, surf et randonnée, Nuit sur Lembongan
7 Octobre : Snorkeling sur Nusa Penida, surf, Nuit sur Lembongan
8 Octobre : Découverte de la mangrove, surf, traversée retour, Nuit à Kuta
9 Octobre : Envol vers la France avec escale à Kuala Lumpur

C’EST LES VACANCES  // 26 septembre

Après 18h de voyage, toute la famille descend de l’avion sous la chaleur moite de Bali. En direction de Kuta, nous sommes impressionnés par le nombre de véhicules et de scooters. Nous atterrissons en fin de journée sur la plage pour nos premiers pas sur l’île.

surf à kuta

Passé un sacré bon temps entre surf et massage, nous assistons au coucher du soleil. De retour à l’hôtel par les petites ruelles, nous déambulons dans Kuta à la recherche d’un petit resto de cuisine locale. Nous nous arrêtons à une petite gargote et essayons une petite variété de plats, bien assaisonnés de sauce… épicée. Une erreur que nous ne reproduirons pas par la suite !!

#Hotel : Bendesa accomodation 

.

KUTA – BEDUGUL  // 27 septembre

Notre loueur de voiture doit venir nous chercher à 8 heures, après le petit déjeuner : Pancake à la banane ou au miel, toasts à la confiture, oeufs.. ce sera désormais notre lot chaque matin.

Notre loueur n’arrivant pas, Marieke lui téléphone…. il s’est trompé de jour. Après ce faux départ heureusement arrangé immédiatement par notre loueur, nous récupérons notre véhicule qui nous suivra 9 jours : un Suzuki APV.
C’est parti pour les premiers essais de conduite: à gauche, volant à droite, levier de vitesse à utiliser de la main gauche et toute cette circulation anarchique : mobylettes, scooters, voitures, camions, piétons… Il s’en tire bien et prend la conduite balinaise : klaxon, franchissement des lignes blanches,…. heureusement la vitesse n’est pas rapide et l’on s’en sort bien.

Nous nous dirigeons vers la montagne en traversant de nombreux petits villages parsemés de temples, pour nous rendre au  » Pura Luhur Batukaru « , temple perdu dans la jungle humide et chaude, aux bord d’une belle rivière. Ce n’est que plantes exotiques géantes, mousses et pierres. Pour entrer nous devons tous revêtir un sarong et une ceinture.
Le lieu est impressionnant avec ses nombreux personnages grimaçants, bâtiments noyés dans la brume…

Rivière au Batukaru

Puis nous voilà repartis par de petites routes étroites dans la région des rizières de Jatiluwih. Paysages splendides de terrasses perdues dans la brume. Au milieu de ce décor incroyable, nous tombons sur une fête , celle du limage des dents des futurs mariés, une des cinq fêtes traditionnelles : naissance, marche, limage des dents, mariage et crémation.

Rizières de Jatiluwih

Rizières de Jatiluwih

Après nos premiers demi-tours sur des routes improbables et sous l’œil amusé des balinais, nous reprenons la bonne direction et juste avant la nuit, nous nous installons à l’Ashram hôtel, àBedugul , surplombant l’immense lac qui remplit la caldera du volcan……..

Nous sommes accostés par un guide qui nous propose une rando nature pour le lendemain. L’offre est alléchante et le marché est conclu.

#Hôtel : Ashram Guesthouse / Bedugul

 .

CANDIKUNING – MUNDUK // 28 septembre 

Nous nous levons de bonne heure pour aller visiter le temple hindouiste « Pura Ulun Danau Bratan ». Il est situé au bord du lac. Le site est plein de charme. Après un tour au marché local, nous nous rendons à notre rendez vous avec Ram, notre guide rencontré la veille, au guidon de sa moto. Quentin le suit avec notre véhicule. Arrêts au bord de la forêt des singes et sur la route des crêtes pour admirer l’enfilade de deux autres lacs de volcan.

Temple Pura Ulun Danu lac Batran

Enfin nous arrivons à Munduk départ d’un superbe périple, à travers les plantations de café et de clous de girofle, avec le passage par 3 cascades. C’est tellement beau que je vous ai écrit un article rien que pour cette magnifique journée dans la nature luxuriante.

bali-0203

Après la douche dans notre hôtel, nous nous mettons en quête d’un warung pour le souper. En bas d’une cour vide, c’est fort surpris par notre arrivée que le propriétaire nous installe et c’est le branle-bas de toute la famille pour nous servir un repas traditionnel : soupe, riz accompagné de concombre, pommes de terre rissolées, émincés de poulet, beignets au porc. Peut être nous ont-ils servis leur propre repas ? Bintang (bière locale), fruits et thé ou café. L’ambiance est chaleureuse.

#Hôtel : Made Homestay / Munduk 

 .

MUNDUK – LOVINA //  29 septembre 

Nous voilà partis pour Lovina. La journée est chaude. Nous faisons un petit détour pour aller au Monastère bouddhiste et hindouiste « Brahma Vihara ». Nous revêtons un sarong et déambulons entre et dans les divers sites de médiation. Havre de paix et de calme dans un espace paysager de toute beauté. Déjà nous apercevons la mer calme du nord de Bali.

Monastère Brahma Vihara

Nous flânons le long de la plage puis traversons un hameau de pêcheurs. Ayant trouvé un coin d’ombre nous nous posons. Et bien vite nous courrons (le sable noir est brûlant) nous baigner.

Equipés de masque de plongée nous découvrons la riche faune de fonds coralliens de cette côte. Dès notre retour, l’idée nous vient de contacter le propriétaire du bateau posé sur la plage pour faire une sortie en mer. Finalement après transaction, le marin viendra avec deux bateaux pour nous emmener faire du snorkeling le lendemain en fin de matinée.

Sur le chemin du retour nous assistons à la sortie chamarrée d’une cérémonie célébrée dans un temple situé au bord de la mer. Donc visite obligatoirement en sarong. Plus loin nous nous posons pour assister au superbe coucher du soleil.

Lovina

#restaurant Kih Kih, merveilleux plats de poisson
#Hotel : Lovina Beach Hotel 

 .

LOVINA – BATUR // 30 septembre 

Tôt le matin, embarquement sur les prahus, pirogues typiques indonésiennes, pour aller à la rencontre des dauphins. Nous aurons l’occasion de voir de nombreux dauphins, mais tout cela au milieu d’une armada de bateaux. Le spectacle de cette rencontre est finalement gâché par cette agression envers les dauphins.

Sortie dauphin Lovina

Voir les dauphins mais à quel prix !

Le snorkeling sera beaucoup plus agréable : c’est une merveille de couleurs et de coraux. Il est difficile de tout décrire tant les poissons sont nombreux et variés et les fonds marins riches en corail, coquillages, étoiles de mers, algues.

Nous reprenons ensuite la route et après une longue suite de lacets montagneux, nous arrivons à Kintamani, où une fête religieuse se prépare dans son gigantesque temple. Nous visitons le temple du 11ème siècle qui fut déplacé après le dernier tremblement de terre qui l’épargna.

Temple Ulun Danu Batur

Nous descendons enfin dans la caldeira du Mont Batur, au niveau de son lac. C’est un trou perdu, avec peu d’hébergements et de restauration. Nous devrons nous contenter d’un horrible hôtel, sale et sinistre.

Heureusement le paysage est magnifique. Le soir, nous tombons sur un peintre balinais, qui nous propose de magnifiques peintures sur papier, avec de très beaux motifs colorés.

Temple Ulun Danu Batur

# Hôtel A EVITER : Lakeside cottages Toya Bungkah

 .

MONT BATUR – route pour AMED // 1er octobre 

Départ à 4 heures du mat’ pour l’ascension du volcan Batur. Mathieu décide de ne pas venir car sa cheville opérée lui fait encore mal. Sage décision car le terrain s’avérera casse pattes.
Démarrage donc en pleine nuit avec les lampes. Bien vite le leader des deux guides, Ketut, nous prend en charge avec des « attention ça glisse » ça va papa, ça va maman… » Ce qui était des précautions devient vite un jeu avec des « papa rigolo » et des « roule ma poule ». Le peu de français qu’ils connaissent. Ces guides sont du coin et partagent leur temps entre le métier de guide et celui d’agriculteur.

Mont Batur

Nous sommes au sommet pour assister au lever du soleil, malheureusement ce fut le lever du brouillard. Après un petit déj sur place, nous demandons contre un pourboire d’effectuer le grand tour au lieu du tour moyen. Nous faisons ainsi le tour du grand cratère sous le soleil apparu, avec en prime les fumerolles et la visite d’une grotte sacrée.
Une visite qui vaut le détour, malgré l’intérêt limité d’avoir un guide.

Mont Batur

Nous reprenons ensuite la route direction Amed. A la recherche d’un warung, nous nous arrêtons dans un village de montagne, Madenan, où nous avons remarqué un temple apparemment en fête. Surprise, à l’intérieur, il y a combat de coqs avec paris. Que des hommes dans l’enceinte. Nous comprenons maintenant pourquoi nous entendions tant de coqs à Bali. Les femmes, nous faisons l’attraction un moment. Mais l’arbitre fait monter la tension et les billets de banque fusent….Nous prolongeons notre visite dans le village traditionnel qui se déroule sur les pentes au pied du temple. Les enfants accourent, les dames nous saluent. Nous sentons ici le vrai Bali.

Madenan

Nous nous restaurons au « warung du virage » sans surprise situé dans un virage, bien sympathique, avec sa table basse et ses coussins. Le propriétaire nous parle de foot, de Raymond Domenech, aïe…aïe….

Et c’est ensuite la longue route littorale pour arriver à Amed. Sans trop de difficulté, nous trouvons un hôtel superbement équipé cette fois « Le Amed Cafe & Bungalow ». Bien vite nous allons nous baigner. Ensuite c’est un repas royal, servi aux chandelles sur la plage, les pieds dans le sable, avec le bruit des vagues. Paradisiaque, comme la nuit.

# Hôtel : Amed Cafe & Bungalow 

 .

AMED // 2 octobre 

Petit déjeuner au bord de la plage et quartier libre pour tout le monde puisque nous passons la journée à Amed.

Les 4 jeunes, nous partons faire du snorkeling dans la superbe baie de Jemuluk avec ses eaux turquoise et ses coraux. Nous sillonnons les fonds marins, à la découverte des poissons multicolores plus beaux les uns que les autres.

Amed Bali

Quant aux parents, ils vont randonner dans les collines à la rencontre des villageois vivants dans de vieilles maisons traditionnelles. Les murs sont faits de lames de bambou tressées, le toit est en chaume de riz ou de coco. Toutes ces maisons anciennes sont établies de la même façon : d’abord une terrasse puis vient la cuisine et la chambre familiale. Ils rencontrent les locaux qui leur montrent leur mode de vie.

Amed Bali

 

# Hôtel : Amed Cafe & Bungalow 

 .

UBUD // 3 et  4 octobre 

Et en route tout au long de la côte. La route est pentue et sinueuse, Mathieu se débrouille parfaitement. Nous traversons de beaux villages de pêcheurs. Que de poissons dans les paniers. Les femmes les portent sur la tête depuis les bateaux échoués sur la plage. Paysages grandioses. D’un côté on devine les îles, de l’autre les volcans. Après cette route en corniche nous rentrons à l’intérieur du pays, c’est à dire dans la montagne.

La route est longue, très longue, mais heureusement ponctuée de superbes rizières en terrasse.

rizieres-ubud (12)

 

Pour manger nous nous arrêtons près d’un vendeur ambulant et dégustons une soupe à côté d’un atelier de réparation de mobylettes.

Et voici Ubud, deuxième grande ville de Bali. Nous revoilà dans l’effervescence citadine. Nous trouvons l’hôtel que j’avais retenu de France, le Warji House. Il se trouve bien au calme dans une impasse.

Ubud est le coeur culturel de l’île. Important foyer artistique toujours vivace, c’est aussi le passé qui s’offre aux visiteurs avec des sites millénaires majestueux (Goa Gaja, Gunung Kawi), et les traditions qui rayonnent à travers les danses : découvrez nos 2 jours merveilleux passés à Ubud

 

Gunung Kawi Ubud

#Hôtel : Warji Bungalow 

 .

NUSA LEMBONGAN //  5 au 7 octobre 

Ce matin nous avons décidé de retourner au marché pour l’achat de quelques souvenirs. Curieusement, les prix étaient plus bas que la veille au soir. Il est plus facile de négocier le matin, car les vendeurs sont assez superstitieux et veulent à tout prix vendre, pour amorcer une bonne journée.

Puis vers 10 heures en route pour Sanur afin d’abord de rendre notre valeureux véhicule. Sur la route, Quentin réussit quand même à prendre un sens interdit et juste devant un policier !!… Nous faisons demi tour sans dommage.
Notre loueur nous dépose au port de Sanur pour un embarquement vers l’île de Nusa Lembongan.

Nusa Lembongan

A pleine vitesse, le bateau nous amène en 30 minutes sur la plage de l’île. Nous débarquons et rejoignons l’hôtel Bunga Bungalo qui était retenu. Bien placé, au bord de l’eau, on y sera bien pour les 3 jours à venir…

Découverte de l’île à pied et en vélo, balade en scooter, surf, snorkeling et bateau dans la mangrove, … le programme est riche et différent pour chacune. Mes parents, comme à leur habitude, privilégient la marche pour aller à la rencontre des locaux. Ils sont invités plusieurs fois à pénetrer dans les maisons où la famille est rassemblée. Ils approche ainsi la culture de l’algue, activité agricole principale de l’île.

Cultivateurs d'algues

Pour Quentin et Mai Ly, ce sera 3 jours de surf intensif. Ils sont venus sur cette île pour cela.
Enfin, Mathieu et moi, nous profitons d’une journée complète de snorkeling et baignade, avant de louer le lendemain un scooter pour parcourir l’île voisine de Nusa Ceningan.

Nous avons en tout cas tous les 6 étaient bluffés par les atouts incroyables de cette île discrète : la vie y semble paisible, au calme sur ses routes sans voiture, ponctuée par la marée et le travail de l’algue.

En plus des paysages terrestres, le monde sous marin de Nusa Lembongan n’est pas en reste, regardez plutôt ces photos 

Snorkeling à Nusa Lembongan

#Hôtel : Bunga Bungalow

 .

LEMBONGAN – SANUR – KUTA  // 8 octobre 

Après notre tour en mangrove et une session surf pour mon frère, il est temps d’embarquer pour Sanur.

Nusa Lembongaan
Tout cela sent le départ et l’atmosphère est déjà nostalgique…
Flânerie et derniers achats pour liquider nos rupiahs. Ce soir, nous avons décidé d’inviter les parents et avons réservé une table dans un restaurant chic typiquement indonésien et vraiment très bon. Ou comment terminer en beauté notre superbe séjour !!

Repas de fin de séjour

#Restaurant : Ketupat – Kuta
#Hotel : Bendesa accomodation 

..

KUTA – KUALA LUMPUR – FRANCE // 9 octobre  

C’est le jour du départ, tranquillement nous nous levons et nous préparons. Tout aussi tranquillement nous déjeunons. Je m’’informe auprès de la réception du véhicule retenu la veille pour nous amener à l’aéroport. Et là, catastrophe, le véhicule n’est pas là, le réceptionniste n’est au courant de rien. Panique à bord. Après avoir attendu vainement soit la voiture réservée soit un taxi commandé par l’hôtel, Mathieu et moi nous précipitons dans la rue pour trouver un transport. Tout est possible à Bali, et après discussion avec des locaux, un minibus nous emmène à l’aéroport à toute vitesse. Ouf.

Nous profiterons de nos 6 heures d’escale pour découvrir de façon superficielle Kuala Lumpur et les Tour Petronas.

.

BUDGET (en 2009 !!)

Budget global : 1272€ par personne
pour 15 jours

tableau--depenses

Hébergements 

hebergement-bali

Visites et activités

activites-bali 

Ce fut pour tous les six un fabuleux voyage au cours duquel nous avons vécu des moments merveilleux, bénis par une météo très favorable. Bref un temps de paradis. QUE DU BONHEUR; et de merveilleux souvenirs.

 

# Cet article fait partie d’un ensemble de récits consacrés à notre voyage à Bali en 2010.

> Galerie Photos
> Articles dédiés :

 

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Planete3w 02/10/2016 à 7:49

    Super article. Nous avons prévu de voyager pendant 2 mois en Indonésie pendant notre tour du monde. Nous passerons forcément du temps sur l’île de Bali. Les prix ont du bien augmenter depuis 6 ans mais ça permet tout de même d’avoir une idée du budget à consacrer à Bali.

    • Répondre Les 3 M 03/10/2016 à 6:43

      Merci d’avoir pris le temps de nous laisser un commentaire !! Pour les prix, c’est sûr que cela a augmenté. Déjà en 2009, on trouvait que c’était bien plus cher que quand Mathieu y était allé en 2006 …. Et ça continuera encore et encore à augmenter. Seule la restauration locale doit rester sensiblement au même prix !! Alors par avance bon appétit !!

    Laissez un commentaire

    Top