Italie

S’émerveiller à Rome en 4 jours

15/03/2017
entete-roma

Rome est définitivement notre capitale Number 1 ! Pour nous, elle allie la force, la joie de vivre, la frénésie. Tout cela dans une ville où les ruines s’invitent dans les jardins, où les coupoles remplacent les gratte-ciels et où chaque détail renvoie à un pan de notre histoire !


 

Bref, cette ville nous a conquis outre mesure,
on espère que vous comprendrez pourquoi.

 


Notre arrivée se fait à la tombée de la nuit, et notre toute première impression sera nocturne.

On fait 100 pas depuis notre appartement pour 4 nuits et déjà le mélange des siècles est bien visible : un bar animé, à l’heure de l’happy hour fait face aux colonnes du temple d’Hadrien, Piazza di Pietra. Des sourires se forment déjà sur nos lèvres. Oui, c’est sûr, nous savons, nous sentons que nous serons bien ici !

Il est déjà l’heure de manger et notre séjour va donc directement commencer par la découverte de la gastronomie italienne ! Comment mieux commencer notre long week-end ?

 


 Jour 1 //  DU COLISEE À LA VIEILLE VILLE
Les Incontournables


Nous prenons la direction du Colisée, 1ère destination emblématique de notre séjour. Nous somme prudents, nous voulons y arriver parmi les premiers !!  Nous devons marcher normalement 15 à 20 minutes, mais c’est sans compter toutes les beautés et richesses qui s’offrent à nos yeux à chaque détour de rue. Une église, une place, le fameux monument de Vittorio Emmanuele II, impressionnant. Un peu après nous longeons le forum de César et c’est de longues minutes qui s’écoulent à admirer les splendeurs de Rome.

Bref, c’est finalement 2h plus tard que nous arrivons enfin face au majestueux Colisée. Bien sûr, une longue  file d’attente nous y attend !!  Mais alors que nous prenons notre parti d’attendre, un agent de sécurité nous fait passer devant tout le monde sans qu’on ne demande rien. Apparemment les 5 mois de grossesse ne passent pas inaperçus.  Un des avantages à être enceinte ? 

Nous pénétrons donc dans l’amphithéâtre, qui impose le respect. Le parcours de visite étant assez court, nous l’empruntons 2 fois afin de bénéficier des meilleurs points de vue et ensuite de lire les explications disposées sur les panneaux autour de l’hypogée.

.

Nous déambulons ainsi sous les gradins en ruine, lorgnant avec un peu de jalousie les groupes en visites guidées qui seuls ont le droit de descendre dans les « coulisses » et de monter au dernier « étage ». On essaye discrètement d’ouvrir quelques grilles. Mais bon, quand ça ne veut pas ….

Nous sortons du site épanouis et faisons comme tout le monde, des photos extérieures prises à gauche, à droite, sur la colline…. Nous sommes de parfaits touristes !

On déguste un panini (ben oui, c’est aussi une spécialité italienne!) allongés dans l’herbe parsemée de pâquerette. On y ferait bien une petite sieste aussi.

.

Mais l’appel de la découverte est plus fort. Nous empruntons le métro (car les jambes de Madame-M commencent déjà à crier 👣), direction la place d’Espagne. Nous visitons l’église dei Monti  située en haut des escaliers bondés. Le promontoire, plus au calme, offre une vue exceptionnelle sur la vieille ville de Rome, ses coupoles, ses façades aux couleurs chaudes. Nous nous promenons dans les rues jusqu’au Tibre, faisant des arrêts glaces ou boisson. Même les pieds de Monsieur-M commencent à souffrir !

 

Nous rentrons à l’appartement, avec sa terrasse et surtout, surtout…. sa baignoire. Une  bénédiction pour reprendre des forces pour sortir en soirée !

Cette fois, nous traversons le Tibre, pour aller manger et découvrir le quartier du Trastevere. Car d’après nos lectures, ce quartier est vivant et très typique. Effectivement, il est plein de restos, mais nous aurons du mal à trouver du charme à ce coin de la ville… Il nous aura manqué ce petit supplément d’âme dont on nous parlait…

Au retour, nous entendons au travers de la solide porte d’une église un concerto de piano. Nous poussons l’ouverture et restons là, n’osant pas nous asseoir, mais aspirés avec bonheur  par la musique …

 


Jour 2 // LE FORUM ET LE MONT PALATIN
Dans un jardin antique


Notre ticket d’entrée au Colisée comprenant également une entrée au Forum et mont Palatin (ticket valable 48h), nous nous levons tôt (à nouveau), mais sans faire d’arrêt cette fois, pour éviter la foule à l’entrée. Le soleil se lève à peine et appose sa douce lumière sur les monuments aux couleurs chaudes de jaunes ou d’ocres 👌

.‍

Que dire sur ce site. On doit avoir fait un saut dans le temps, c’est certain. On a l’impression d’y lire comme dans un livre, tournant les pages des époques successives. Chaque monument en ruine délivre son secret, et pourtant il est quasiment impossible de mesurer réellement ce que devait être le lieu à son apogée. Nous flânons sans but entre les ruines, jouant derrière les colonnes, découvrant d’anciennes entrées, et des vestiges plus récents. Entre de nombreux petits détours par les toilettes, car Mini-M exprime lui aussi sa joie 👶, et les errances entre les ruines, on se perd dans un millénaire d’histoire, de -500 ans à + 500 ans.

.

Nous pique-niquons à nouveau dans l’herbe . C’est un régal de s’allonger et d’écouter les oiseaux et le vent dans les arbres. Quelques mouettes chapardeuses viennent interrompre la douceur de ces moments. Comment croire qu’ici, nous sommes en plein centre de la capitale Italienne.

🌾Nous avons eu un vrai coup de cœur pour le Forum antique 🌾

.

Nous visitons ensuite le mont Palatin connu pour être le premier lieu d’implantation humaine, qui inspirera le mythe de Rémus et Romulus. Mais ce sont surtout les vestiges des palais impériaux que nous découvrons, vastes résidences surplombant toute la cité et ouvrant des perspectives magiques sur Rome, le Vatican, le Forum et bien sûr le Colisée.

.

Nous quittons les lieux pas la place du Capitole et redescendons doucement vers notre logement. Là, nous attend notre moment de relaxation qui devient une habitude !!…

Au programme du soir,  direction la fontaine de Trévi, à 5 minutes à pied. Le lieu est bondé, mais il faut dire que cette fontaine est vraiment incroyable. Elle « mange » tout l’espace de la petite place. Chacun se fraye un chemin pour la prendre ou se prendre en photo, sans oublier l’incontournable voeu.

C’est par là que nous trouvons un resto au décor attirant. A l’intérieur, une harpiste fait jouer ses doigts. Malheureusement, les plats ne sont pas à la hauteur du cadre et encore moins de l’addition… dommage.

 


Jour 3 // CITÉ DU VATICAN
Trésors et lumière


La journée est réservée à la visite de la Cité du Vatican. Nous avons réservé en ligne pour la visite du Musée du Vatican et sa chapelle Sixtine à 9h. Grand bien nous a pris !! Nous dépassons la très longue file d’attente et entrons avant même l’ouverture du site. Il est 8h45, nous filons tout droit à la chapelle Sixtine pour découvrir les peintures et fresques incontournables de Michel-Ange. Nous sommes 6 à l’intérieur et avons tout le loisir de détailler chacune des fresques du plafond, leurs symboliques, mais aussi et surtout la fresque murale immense du Jugement dernier, où se cachent tant de détails incongrus laissés par l’artiste. Il est interdit de prendre de photos, mais nous, on déteste les interdits 😜. Nous sommes de vrais rebelles. Et on se fait vite rappeler à l’ordre par les vigiles qui n’ont que nous à surveiller !! On s’excuse platement (tu parles)…

Sur les autres murs, on peut également admirer de nombreuses œuvres d’autres peintres de la Renaissance italienne, Botticelli, le Pérugin… toutes ces peintures que l’on peut voir dans les livres ou étudier pendant les cours d’histoire de l’art (souvenirs de scolarité pour Madame-M) et que l’on peut voir ici en vrai. De quoi prendre une bonne claque visuelle !

Nous continuons en parcourant de plus en plus rapidement les autres salles et œuvres du Musée, car la foule arrive et les couloirs interminables deviennent impraticables. Nous faisons tout de même un arrêt « obligatoire » dans une des « chambres de Raphaël », où l’une des fresques représente la victoire de Constantin, le chrétien, contre l’empereur Maxence, le païen. À ce moment, personne ne le sait encore, mais notre fils s’appellera Maxence. (Bon, ce n’est certes pas le moment le plus glorieux pour son homonyme !) Nous nous éclipsons donc vers 11h par le célèbre escalier de Bramante.

.

Notre sortie nous amène sur la place St Pierre où comme toujours une longue file d’attente s’étend à proximité des arcades, pour la visite gratuite de la Basilique. La file est due aux contrôles de sécurité des sacs. Mais encore une fois, on vient nous chercher dans la file  …. Merci futur Mini-M !

Nous entrons donc dans la plus vaste église chrétienne en superficie. Et même sans être croyant, le lieu impose le respect et la prière. On se sent transporté quand les rayons de lumière viennent vous frapper. Et on comprend toute l’humilité que chacun y perçoit✨.

 

Nous décidons de monter en haut de la coupole, à 119m de haut. Nous avons le choix : emprunter les 550 marches ou raccourcir le trajet en montant par l’ascenseur jusqu’aux pieds de la coupole,  puis finir par les 320 marches restantes. Nous choisissons cette deuxième possibilité, car Madame-M commence à fatiguer de cette longue journée. L’escalier, étroit et légèrement incurvé vers l’intérieur en raison de l’architecture arrondie de la coupole nous emmène au sommet, d’où la vue est saisissante. Nous apercevons parfaitement la ligne droite tracée par la place et la Via della Conciliazione jusqu’au Tibre.

Nous redescendons exclusivement par les marches (en grands sportifs que nous sommes) pour aller pique-niquer sous les arcades de la place St Pierre. Il est déjà 15h30 et nous commençons à tirer la langue.

Nous reprenons donc très tranquillement le chemin vers la location, où un bon bain nous attend, avant de nous jeter avec plaisir dans sur un bon plat de pâtes !

 


Jour 4 // OSTIA ANTICA
La Pompéi romaine


Nous rendons déjà les clés de l’appartement à 8h que nous quittons avec nos sacs à dos remplis, nous prenons un petit-dej face au Panthéon (oups l’arnaque qui fait mal au portefeuille ☠️!). Par contre, nous y sommes seuls et quelle ambiance !!

 

Nous prenons le taxi pour la gare de Piramide. De là, nous avons prévu de nous rendre en train à Ostia Antica, pour la matinée.

Nous y arrivons en 30 minutes. Le site est très calme, vaste et peu fréquenté. Ça change totalement de la frénésie de Rome. Nous en profitons pour sillonner les anciennes rues du port antique de Rome. Le port importait les céréales, l’huile d’olive, le vin, le garum et les autres marchandises en provenance de tout le monde romain.

On y retrouve des vestiges de rues marchandes, de magasins, de tavernes et de boutiques diverses. L’ensemble entoure un magnifique espace public composé d’un théâtre semi-circulaire, de thermes et place des corporations. Le lieu regorge de magnifiques mosaïques au sol, en bon état et quelques fresques murales.

On essaie d’imaginer et de reconstituer mentalement la cité de l’époque. Des bâtiments à plusieurs étages, il ne reste que les murs du premier niveau. Dur donc d’appréhender l’effervescence de la vie à l’époque, au milieu des 50 000 habitants.

Nous pique-niquons dans l’herbe fraîche, à côté de vestiges de statues qui nous observent, quoique … non, elles sont souvent sans tête 😲 !

Nous repassons ensuite par l’accueil pour commander un taxi. Il nous emmène tout droit à l’aéroport. Ce sera très dur de quitter cette ville qui nous a émerveillés. Nous nous promettons déjà d’y revenir, et avec Mini-M !

.


NOTRE SÉJOUR À ROME
// Infos Pratiques //


Notre hébergement : Terrazzo ApartmentTerrazzo Apartment
Un appartement que nous avons juste adoré. Décoré façon studio de danse, il est parfaitement situé entre la Piazza Colonna et la Piazza di Pietra. En plein centre de la vieille ville et pourtant parfaitement au calme, car la terrasse et les ouvertures donnent côté cour. De la terrasse, on aperçoit l’église San Ignacio et le dôme du Panthéon. On a adoré l’accueil. Et si vous avez bien lu, vous avez vu qu’on a abusé de la baignoire 😉

Visite des monuments :
Vous l’aurez compris, il faut se lever tôt et être les premiers sur place. Alors, vous aurez pendant environ 30 minutes la majorité des sites pour vous et quelques autres courageux. Ça vaut le coup de se lever, non ?
Pensez également à réserver vos tickets avant :
Pour le Vatican en ligne : sur le site des Musées du Vatican
Pour le Colisée et Forum : Si possible acheter un billet combiné valable 48h à la visite du premier des deux sites. Vous aurez ainsi déjà votre billet pour le second site où vous pourrez passer sans faire la queue !!

dessin-rome-3Ostia Antica
Une très belle alternative pour trouver un peu de calme. Si vous faites un long séjour à Rome, vous aurez peut-être envie de couper votre séjour avec ce site très peu fréquenté.
S’y rendre depuis Rome:
30 minutes de trajet  De la gare de Porta San Paolo (Pyramide), prendre le train Rome-Lido, descendre à la gare Ostia Antica, marcher pendant environ 5 minutes.
S’y rendre depuis l’aéroport : Vous pouvez également vous y rendre depuis/vers l’aéroport en taxi en 20 minutes ! Parfait pour un timing serré.

Manger à Rome : 
Si on a beaucoup aimé le goût et la qualité des produits de la gastronomie locale, on n’a pas déniché « la » ou les petites adresses recommandables. Et après avoir vu certaines additions, le midi, on a largement privilégié les épiceries dans les petites ruelles, pour manger un repas de produits locaux sans se faire assassiner sur les prix.
Si vous cherchez de bonnes adresses pour manger, je vous suggère le blog de Pupilles et Papilles 

.


// Budget //


Budget Rome

.


// Bilan //


 Ce qu’on a aimé 💗 

  • Se balader dans le centre de Rome ne donne pas vraiment l’impression d’être dans une grande ville : pas de buildings, peu de voies dites rapides avec tunnels, etc… Au contraire, le cœur historique de la ville est semi-piéton, constitué d’une multitude de ruelles pavées. Et même les grands axes sont agrémentés d’espaces « vierges », en fait très souvent des vestiges archéologiques qui empêchent les constructions modernes. La ville semble donc très aérée et verdoyantedessin-rome-2.
  • La gastronomie, évidemment. Tout y est presque bon, les pâtes ont un goût bien différent de chez nous, les glaces sont appétissantes, même les paninis ont un goût de vacances
  • Les Romains et leur gentillesse. Vendeurs, serveurs, policiers, taxis, nous avons toujours été reçus avec professionnalisme et gentillesse, voire même avec humour ! Quelque soit la pression et la vitesse à laquelle ils travaillent, les italiens nous ont toujours paru de bonne humeur.
  • La possibilité de tout faire à pied, si on est en forme bien sûr. Nous avons pris 2 fois seulement le métro, pour raccourcir des distances et ne pas perdre trop de temps. Il existe aussi un bon réseau de bus, que nous n’avons pas testé.
    Nous avons donc beaucoup beaucoup marché, sur les pavés parfois instables, mais quel plaisir !
  • Les petites fontaines à eau partout dans la ville, les « nasoni », eau potable gratuite. Et également les toilettes gratuites dans tous les sites et monuments. C’est un peu terre à terre, je n’y faisais pas trop attention avant, mais étant enceinte…. c’était primordial.
  • La véritable accueil réservé aux personnes à mobilité réduite, enceintes ou avec un handicap, sur les sites et monuments. On n’attend pas bêtement que vous compreniez que vous pouvez passer plus rapidement, on vient carrément vous chercher !! Franchement, on a halluciner !

dessin-rome-5 Ce qu’on a moins aimé 👎 

  • Les tarifs dans les restaurants. D’accord nous sommes dans des lieux (très) touristiques, mais quand même, il y a parfois des abus. C’est pour cette raison que nous sommes passés en mode pique-nique dès notre second jour, en achetant dans les petites charcuteries romaines nos tranches de jambons et de fromages locaux. On ne l’a pas regretté !!
  • La foule, même en Mars. Mais on le dit et le répète, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, et cela s’avère vrai aussi à Rome

 

 

Rome en amoureux

.

« Ce voyage était une transition »
Entre notre vie à deux et notre vie à trois.
Le choix de cette ville était alors comme une évidence,
construisant son avenir sur son passé, sans le détruire.
Une belle métaphore pour la nouvelle aventure qui nous attendait!

 

.

You Might Also Like

18 Commentaires

  • Répondre Itinera Magica 16/03/2017 à 10:50

    Marieke, BRAVO, quel bonheur cet article, il est tellement bien construit, il y a tout !
    – Un récit super agréable et où on se sent emporté avec vous, où on rêve d’une seule chose, vous rejoindre
    – tes photos sublimes, sensibles, délicates, chaudes, j’adore, j’adore
    – des CROQUIS ! ça pour moi c’est le vrai bonus 3mtravel ;)))
    – ce cadre budget super bien fait et utile
    C’est le top ! merci ! et j’ai adoré les déboires de Mini M dans ton ventre qui se fait battre par l’empereur mais sauver des files d’attente ^^

    • Répondre Les 3 M 16/03/2017 à 12:14

      Oh merci pour ton retour. Tu m’as fait rire avec ton petit mot pour Mini-M. C’est un peu luis aussi qui m’a empêchée de faire plus de dessins. J’étais partie pour en faire plein, mais finalement j’étais totalement épuisée le soir, malgré son rôle coupe-file !!
      Marieke

  • Répondre Eloandtravel 16/03/2017 à 11:25

    Coucou Marieke ! Encore une fois, un article intéressant, pourquoi pas Rome pour un prochain week end ?
    Des photos plus belles les unes que les autres.. juste hâte de voir la suite !!

    • Répondre Les 3 M 16/03/2017 à 12:15

      Je te conseille effectivement Rome, tu l’auras compris. Alors fonce !!

  • Répondre Julia LT 16/03/2017 à 6:05

    L’architecture de cette ville a l’air complètement incroyable, j’adore !
    Bon ben c’est décidé j’y vais bientôt :p

    • Répondre Les 3 M 16/03/2017 à 9:25

      Cette ville ne peut pas laisser de marbre, alors oui, vas y, tu seras éblouie 😀

  • Répondre Crapaud globetrotter 16/03/2017 à 7:39

    Un article qui donne vraiment envie d’aller découvrir cette capitale. Ca a l’air vraiment enrichissant culturellement. A faire très rapidement :))

    • Répondre Les 3 M 16/03/2017 à 9:22

      On a hâte d’y retourner avec Mini-M, pour lui montrer que l’histoire n’est pas que dans les livres 😃

  • Répondre Eloïse 18/03/2017 à 4:30

    Cette ville a tellement l’air magique ! En tout cas les photos et le récit me donnent envie de me perdre dans ses rues. De vivre la « Dolce Vita » en mangeant une glace sous la chaleur estivale de Rome tout en découvrant son architecture unique !

    • Répondre Les 3 M 18/03/2017 à 7:09

      Oh oui, manger une bonne glace à l’italienne en levant la tête à chaque coin de rue :la meilleure façon de visiter Rome 😂

  • Répondre Lauriane 19/03/2017 à 3:12

    Stylé cet article ! Votre logement avait l’air super joli <3
    Cette règle de ne pas prendre des photos sérieux… hum !
    Et puis comme j'avais dit sur IG, je ne voyais pas Rome si verte, c'est très beau.

    • Répondre Les 3 M 20/03/2017 à 11:42

      Merci beaucoup Lauriane. On a effectivement déniché un logement original et super biee placé ! Rome c’est plein de jardins et pas de buildings, bref, de bonnes surprises ! Quantd aux photos de la chapelle Sixtine, elle est maintenue dans la pénombre. Cela permet certainement d’éviter que les peintures ne se dégradent, surtout avec les inconscients qui mettraient un flash !!

  • Répondre Le blog CashPistache 23/03/2017 à 1:44

    Je crois bien que c’est une ville que je pourrais refaire sans problème. Elle est délicieuse, je l’ai dégusté comme un bon tiramisu ! Riche et pleine de goûts différents qui se mêlent à merveille ! Tu nous as fait encore un bel article avec de si jolis dessins, merci pour ce voyage qui me ramène à des souvenirs romantiques avec mon homme 🙂

    • Répondre Les 3 M 24/03/2017 à 12:01

      Tu as tout a fait raison, Rome est une ville très romantique, qui se déguste à deux, si possible !! J’ai l’image de « la Belle et le Clochard » devant un bon plat de spaghettis maintenant 😂

  • Répondre Alexandra de On holidays again 26/03/2017 à 11:26

    On ressent clairement que cette ville est numéro 1 dans vos cœurs ! Quel plaisir de vous lire et les photos !! Le coup de cœur va à la photo du colisée en arrière-plan et las pâquerettes devant.
    Sinon, la visite du Colisée vaut la peine ? Lors de notre séjour à Rome, on n’avait pas voulu faire la file…

    • Répondre Les 3 M 26/03/2017 à 8:43

      Merci beaucoup, ça fait chaud au coeur de savoir qu’on réussi à transmettre notre amour pour cette capitale. Quant à l’intérieur du Colisée, on trouve que ça ne vaut pas la file d’attente. Il y a tellement plus beau à voir à Rome !!

  • Répondre Véro@destinaterre 28/03/2017 à 8:43

    Tout ça me donne vraiment envie de découvrir Rome… Je retiens l’idée pour une prochaine escapade ! Et bravo pour les croquis qui sont super réussis, tu as du talent !

    • Répondre Les 3 M 28/03/2017 à 10:26

      Merci bcp pour ton commentaire, j’espère que tu auras l’occasion de découvrir cette cité magique !

    Laissez un commentaire

    Top