Bali Sous la mer

Snorkeling sur les jardins de coraux de Nusa Lembongan // Bali

15/10/2009
entete-lebomgan-bali
Lorsque que nous partons pour notre sortie snorkeling, nous avons déjà découvert une partie des merveilles terrestres qu’offrent les îles de Nusa Lembongan et Nusa Ceningan. Mais nous ne nous attendions pas à être si émerveillé par la beauté cachée sous les eaux.

bali2-582

L’excursion sous marine réservé propose un parcours sur 2 sites de plongée :

SD Point et Toyapakeh, situés sur les rivages de l’île sauvage de Nusa Penida. On nous prévient que les plongées ici sont dites « dérivantes » en raison des forts courants passant entre les îles.

Nous nous équipons de nos palmes, masques et tuba. Le premier site , SD Point est agréable mais finalement un avant goût prometteur de la suite. Les coraux sont bien présents et colorés mais les poissons manquent à l’appel. Nous y nageons tranquillement, en observant les massifs coralliens, mais la zone est relativement plate et offre donc peu de variété paysagère. Nous remontons à bord du bateau en même temps que les plongeurs bouteille également de la sortie.

bali2-621

bali2-596

bali2-610

bali2-609

bali2-642

Nous nous rendons ensuite sur le deuxième site, Toyapakeh, et là nous pouvons dire que nous en aurons plein les mirettes.

On nous explique que l’on va nous déposer au pied de la paroi rocheuse, dans l’eau, et que le courant, naturellement, nous fera longer cette barrière. Le bateau nous quitte, pour se stationner à notre point d’arrivée. Nous sommes seuls dans l’eau, juste sous la falaise, et c’est tout de même quelque peu angoissant de s’imaginer qu’en cas de problème, on ne peut ni rejoindre le bateau, ni monter sur la rive… Il vaut mieux ne pas y penser, se laisser porter par le courant et regarder sous l’eau !!

bali2-659

On oublie vite cette sensation peu rassurante, tant le paysage sous-marin est ravissant. Les bancs de poissons colorés se superposent aux coraux multicolores et multiformes. La nature a vraiment parfois des idées étranges.

On ne sait plus où donner du regard. Les photos sont quelques fois rocambolesques, car souvent Mathieu aperçoit un élément à photographier, mais le temps de se mettre en place, le courant l’a déjà emmené plus loin. Nous bataillons ferme contre la force du courant pour nous stabiliser.

bali2-647

bali2-668

bali2-653

bali2-678

bali2-613

Au bout d’un moment, nous apercevons des bulles remonter du tombant, des plongeurs sont près de nous, mais bien plus profond, eux. Mais cela ne fait pas peur à Mathieu qui décide de les rejoindre en apnée. Encore une fois, je suis impressionnée par sa capacité respiratoire et sa trajectoire fluide en descente. Personnellement, je me contente de descendre sur mes 3 mètres de profondeur  😆  …. Si seulement j’avais une bouteille. Mais à cette époque là, nous n’avions pas encore passé nos niveaux de plongée…

bali2-654

Nous finissons par atteindre notre embarcation qui nous ramène sur terre, exténués mais heureux !! Le bonheur de se poser est juste intense, avec toutes ces couleurs plein la tête…

# Cet article fait partie d’un ensemble de récits consacrés à notre voyage à Bali en 2010.

> Carnet de route 
> Galerie Photos
> Articles dédiés :

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Répondre Milie et juliette 24/07/2016 à 2:33

    Les petits poissons dans l’eau.. quelle chance.. rien que le silence, et la nature

    • Répondre Les 3 M 24/07/2016 à 3:17

      🎼 les petits poissons dans l’eau 🎼 C’est un message subliminal pour Mini-M ? 😆

  • Répondre Itinera Magica 13/08/2016 à 4:36

    C’est magnifique ! J’admire Monsieur M descendant en apnée… je n’en serais jamais capable. Chapeau au plongeur et à la photographe !

    • Répondre Les 3 M 17/08/2016 à 11:24

      Monsieur M m’impressionne toujours quand il est dans l’eau. C’est un vrai poisson. Et les photos sont toutes de lui, car moi (Marieke), je ne peux pas me concentrer sur l’apnée ET prendre des photos !

    Laissez un commentaire

    Top