Costa Rica

Au contact des Volcans // Costa Rica

25/04/2006
entete-volcans-costarica

Impossible de découvrir le Costa Rica sans y sentir la force et la supériorité de la nature : Le pays est géographiquement positionné sur la ceinture de feu du Pacifique, immense alignement de volcans qui borde le pourtour du Pacifique.


Montez avec nous à l’assaut des montagnes, à la découvertes des cratères
et des manifestations du cœur de notre planète !!

 

Lors de notre voyage en 2006, nous avons découvert 4 des 5 volcans actifs du pays (111 sont endormis) :


Volcan Arenal

Volcan Poas
Volcan Rincon de la Vieja
Volcan Irazu

 

carte Volcans Costa Rica


Volcan Arenal


Première étape de notre séjour au Costa Rica, nous partons directement en direction du Volcan Arenal. Ce volcan est plus ou moins en phase de repos mais offre quelques démonstrations de fumées épaisses. Nous espérons en être les témoins chanceux.

Nous arrivons malheureusement sous un voile nuageux, qui empêche tout espoir de visibilité. Nous nous promenons aux abords du volcan, envoûtés par les grondements profonds qui marquent la respiration de la bête.

La Fortuna Costa Rica

Malheureusement, le nuage reste indécrottablement coincé sur le sommet. Il nous faut changer de programme, mais heureusement, la ville de La Fortuna offre d’autres plaisirs : les sources d’eaux chaudes 😛 , directement chauffées par le volcan. Plusieurs bassins nous attendent, à différentes températures, du plus tiède au plus chaud. De quoi y passer 3h jusqu’à la tombée de la nuit !!


.

Le lendemain, alors que nous quittons le volcan, les nuages s’écartent et, comme par miracle, une petite explosion nous salue, pour nous souhaiter bon voyage. Nous resterons plus de 30 minutes sur le bas côté de la route, à profiter tout simplement du spectacle…

 

Volcan Arenal

 

Tarifs de 2006:
Hébergement : Jardin de l’Auberge de la Catarata. Un très joli site avec un jardin plein d’oiseaux. Tarif : 1000 c./ pers.
Parque Nacional Volacn Arenal : 7$ / pers
Sources chaudes de Tabacon : 20$

.


Rincon de la Vieja


Comme souvent au Costa Rica et dans les Caraïbes, les sommets sont couverts de leurs nuages menaçants. Le garde à l’entrée nous déconseille vivement d’entamer la montée vers les cratères. Nous nous contenterons du parcours bas de 3 km. Nous ne serons cependant pas déçus, car il présente de nombreux phénomènes volcaniques et fumerolles à l’odeur très forte d’œuf (soufre) qui vous étouffent en fonction des courants d’air.  Pourtant, de nombreux animaux ont l’air d’apprécier le climat 😉

Lézard vert

On peut même apercevoir un « volcancito », cratère miniature d’un futur monstre qui permet d’admirer sans risque l’activité volcanique, des mares de boue et d’eau en ébullition, très bruyantes, et des étendues d’eau aux teintes multiples, grises, vertes, jaunes, ocres…

Sur le trajet du retour, nous commençons à croiser d’autres personnes, de plus en plus nombreuses, puis des groupes guidés. Nous arrivons à l’entrée, grande étendue herbeuse maintenant recouverte de familles pique-niquant. Mais voilà pourquoi il y a tant de monde : c’est Dimanche et de nombreux costaricains sont venus se détendre avec leurs enfants. Nous avons bien fait de venir tôt.

Rincon de la Vieja

Il fait tellement chaud que l’idée d’un petit bain dans une rivière nous pousse jusqu’au site « Posa Rio Blanco ». La rivière s’ouvre sur une petite vasque d’eau claire et très froide. Même si pendant les premières minutes, nos muscles sont complètement tétanisés par l’eau froide, nous tenons bon et la récompense ne se fait pas attendre. Le reste du parcours se passe sous la dense et incroyable forêt tortueuse.

 

Tarifs de 2006:
Hébergement : Hotel Casa Real – Calle Central – Liberia. Tarif : 6$ / pers
Parc Rincon de la Vieja : 6$ / pers + accès par la route : 750 c./ pers


Volcan Irazu


Pour changer, nous nous levons sous les nuages, ce qui nous inquiète un peu pour monter au Volcan Irazu. Mais cette fois ci, en cours de route, le ciel se dégage et plus montons, plus il fait beau !

vers Volcan Irazu

L’accès au site est encore fermé, il n’est pas encore 8 heures. Un vent froid nous oblige à revêtir nos K-way. 10 minutes après, nous accédons au parking. Le cratère et sa magnifique couleur verte nous accueille. Le panorama est superbe et nous ne nous lassons pas d’admirer le lac coloré. Le Lac change régulièrement, de niveau mais aussi de couleur selon son taux d’acidité. Nous avons la chance de le voir bien plein et d’un vert bien net.

volcan Irazu

Le site est très petit, d’autant plus que le second sentier approchant la lèvre des cratères est fermé, ce qui nous laisse un peu sur notre fin… On en a vite fait le tour. Les paysages des environs sont lunaires, recouverts de cendres grises.

Irazu

Tarifs de 2006:
Parc Volcan Irazu : 7$ / pers. + parking : 600 c
Hébergement : Cabinas Montana Linda : 1500 c./ pers

.


Volcan Poas


En raison de sa proximité avec la capitale San José, le site nous paraît un peu comme un parc d’attraction avec ce grand bâtiment accueillant un petit musée, cafétéria et magasin. De plus, nous suivons une route macadamisée jusqu’au point de vue du cratère, où nous accueillent des plateformes réservées à la prise de photos.

C’est là première fois que nous nous sentons vraiment « touristes » et non pas visiteurs. Certaines de ces infrastructures sont certainement dues à la menace que peut être ce volcan, mais cela dégrade un peu l’image du parc, comparé aux autres sites visités. Heureusement le panorama sur le cratère est superbe.

volcan Poas

Un autre chemin nous amène près d’un lac pour revenir vers l’entrée. Nous sommes alors stupéfaits par le nombre de voitures et de cars. On se croirait à Eurodisney avec les groupes portant les mêmes casquettes pour se reconnaître, les queues devant les toilettes… Il est temps de partir ou bientôt nous allons nous croire revenus sur le Côte d’Azur un 15 Août !

laguna Poas

Tarifs de 2006:
Hébergement : Camping – Puerto Viejo de Sarapiqui – 1500 c/pers
Parc Volcan Poas : 7$ / pers.


Conclusion


Le Costa Rica est un pays parfait pour découvrir des volcans au repos de près.
Mais avant de partir, vérifiez qu’il ne sont pas en train de se réveiller !!!

Et hop, un petit tour sur ce site pour suivre l’activité des volcans

volcan Costa Rica


# Cet article fait partie d’un ensemble de récits consacrés à notre voyage au  Costa Rica en Mars 2006.
> Carnet de voyage (itinéraire et budget)
>
Galerie Photos

> Articles dédiés :

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Tetellbou 15/06/2016 à 11:34

    Magnifique ! C’est juste incroyable, une des choses que je rêve de faire un jour !!

    • Répondre Les 3 M 15/06/2016 à 11:46

      Entendre les volcans gronder, c’est juste une expérience inoubliable !

    Laissez un commentaire

    Top