En France

Pays du Royans, le vert à tous les étages // Vercors

10/06/2016
entete-royans

En pays du Royans, on a l’œil qui se met au vert, car tout est eau et végétation luxuriante. Les gorges et les falaises surplombent des vallées aux eaux claires. Et au détour de ces routes spectaculaires, on rencontre des villages de caractère blottis dans leur écrin… On a réalisé une grande boucle, que nous avons faite sur deux jours, car nous étions avec des petits enfants. Elle peut très bien se réaliser sur une seule journée, bien chargée quand même.

Pont en Royans, village suspendu sur la Bourne

Le village offre ses petites maisons colorées, étrangement suspendues au dessus de la rivière. Nous regardons avec étonnement l’architecture qui permet de faire tenir ces bâtiments, et on imagine assez difficilement d’y vivre. On longe les berges côté rive gauche et on ne peut s’empêcher d’avoir un petit frisson de peur. On imagine que certains  jours, lors de crues soudaines,  les habitants doivent être tout de même inquiet que leur habitation ne s’effondre dans le lit de la rivière située plusieurs mètres en contrebas. Mais il faut avouer que le panorama en est du coup saisissant.

pont-en-royans

On emprunte une petite portion des gorges de la Bourne, mais nous n’avons malheureusement pas le temps d’emprunter la partie la plus spectaculaire. Nous nous arrêtons au niveau du hameau des Granges, avant de faire demi-tour en direction des grottes de Choranche. Mais le peu que nous en avons vu nous donne juste envie d’y revenir un jour !

gorges-bourne-royans1

gorges-bourne-royans2

 

Grottes de Choranche, l’émerveillement

Cette grotte fait partie des plus belles que l’on ait visitées en France, pas tant par sa superficie que par ses stalactites fistuleuses, dont le foisonnement rend la visite irréelle. La beauté des concrétions est rehaussée par la scénarisation du site. En effet, la visite se fait uniquement avec un guide qui illumine au fur et à mesure le parcours. Chaque salle devient un décor tout à coup illuminé, puis replongé dans son intemporalité obscure.

En fin de visite, une sorte de spectacle son et lumière, inutile à mon goût, interrompt malheureusement ce sentiment de fragilité de la grotte.

grottes-choranche1

grottes-choranche2

 

Route des Presles, contreforts du Vercors

C’est pour les paysages grandioses de plateaux et de falaises que nous étions venus par ici. Et cette partie ne va pas nous décevoir. Une petite route de 7 km nous permet de monter en lacets, depuis Pont en Royans, jusqu’au plateau des Coulmes. On arpente cette voie taillée en encorbellement dans la falaise, où les virages au dessus du vide sont impressionnants. Ça grimpe, ça grimpe… Les panoramas sur la vallée de la Bourne en contrebas sont splendides.

falaises-presles-royans2

falaises-presles-royans

falaises-presles-royans3

Arrivés en haut, le paysage s’aplanit, avec un plateau mollement ondulé, et on a du mal à imaginer qu’on est sur une hauteur. Les forêts et clairières font plutôt penser à une plaine. Mais quand on regarde au loin, on comprend que nous sommes bien en hauteur et que la descente va être elle aussi spectaculaire. Et elle l’est encore plus, côté Isère. Les lacets vertigineux ne s’arrêtent plus !!

falaises-presles-royans4

 

Bourg médiéval de Saint André en Royans

Dernier détour, et pas des moindres car il faut à nouveau se faufiler sur les petites routes le long des vallons verdoyants. J’adore cette ambiance campagnarde de semi-montagne. On respire l’odeur de la terre et de la nature.

saint-andre-de-royans2

On finit par arriver face à ce petit village, surplombé de son bon gros château médiéval. Je reste toujours émerveillée et contemplative devant ce genre de hameau, dont le château est presque plus gros que le bourg lui-même et pourrait loger tous les habitants. Le château rappelle l’histoire fastueuse de ce village et la richesse que lui a apporté sa proximité avec Le château de Beauvoir.  L’abandon de Beauvoir comme château Delphinal amorcera la régression de Saint André. Aujourd’hui, le bourg endormi offre ses arcades, jardins fleuris et ruelles discrètes à nos petits yeux émerveillés. Il nous rappelle, en plus petit, les ruelles et places de Saint Antoine l’Abbaye, village situé de l’autre côté de l’Isère.

saint-andre-de-royans

> Hébergement

Pour ceux qui cherchent un hébergement familial, on vous conseille fortement le gîte que nous avions trouvé. Dans une exploitation agricole de noyers, avec les oies et les chats. Barbecue tous les soirs pour nous !! Et on est reparti avec 4 bouteilles d’huile de noix !!! Miam….

gite-vercors

gite-vercors2

 

Le Royans, ce sont des paysages tourmentés ponctués des villages de caractère, tout ce que l’on aime !!
Et vous, avez vous déjà silloné ce genre de routes vertigineuses ?

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Répondre Itinera Magica 15/06/2016 à 8:16

    Oh, j’ai fait exactement ce parcours l’été dernier, et j’ai adoré ! J’adore revivre ça grâce à toi, tes images sont MAGNIFIQUES, je me régale… Merci pour ce merveilleux souvenir, j’aime vraiment tes photos, toujours !

    • Répondre Les 3 M 16/06/2016 à 5:25

      Merci Alexandra ! 👍 On a la chance d’avoir un pays riche d’histoire et de paysages, alors quand on ne peut pas partir loin, il faut en profiter.

  • Répondre Marion 15/06/2016 à 8:27

    Merci à Alexandra de m’avoir indiqué cet article… Les photos sont superbes ! J’adore toujours autant redécouvrir ma région avec les yeux d’un autres. Et avec les vôtres, je m’émerveille à nouveau devant les maisons suspendues de Pont-en-Royans, que je vois pourtant tous les jours. J’ai à nouveau peur en longeant la route des Gorges de la Bourne, alors que je l’ai pourtant impruntée des centaines de fois. Cela fait bien trop longtemps maintenant que je n’ai pas pris la route de Presles, mais je vais y retourner cet été pour faire un peu d’escalade dans les falaises : j’ai hâte ! Et Choranche… Je les ai visité alors que j’étais toute petite, et de nouveau il y a deux ans : j’en reste toujours bouche-bée.
    Merci pour ce bel article, j’ai passé un très bon moment !

    • Répondre Les 3 M 16/06/2016 à 5:29

      Merci Marion (et merci à Alexandra pour le partage 😄). Tu as bien de la chance de vivre dans ces paysages. On adore ces petites routes de gorges et celles-ci nous ont vraiment marqués. Quand on y était il y avait effectivement des grimpeurs sur les falaises de Presles. C’est impressionnant ! Bravo à toi si tu en fait 👏 il faudra que tu partages les photos d’en haut !

    Laissez un commentaire

    Top