Escapades en France

Le Forez, confins secrets de la Loire

05/06/2018

Le Forez. Vert, mystérieux, inconnu. On n’aurait certainement pas pu le placer sur une carte avant d’y aller. Et vous savez que c’est justement ce genre de situation qui fait que nous sommes motivés par une destination. Plus elle est méconnue, mieux c’est. Comme chercher les petites pépites dont regorgent notre pays. Voilà donc comment nous avons atterri dans le Forez, aux confins de la Loire.


Et donc le Forez, c’est où ?

À une heure de Lyon ou de Valence (pour ceux qui viennent du sud comme nous), il y a un territoire jalonné de collines, de forêts et de prairies. Un nouveau terrain de jeu qui nous attendait, paré de son majestueux manteau jaune printemps pour l’occasion…

La Loire, des collines, des fleurs jaunes et des châteaux forts… Bienvenue dans le Forez

 

 


IL Y A QUELQUE CHOSE DE DIFFÉRENT ICI…


Alors que les routes ondulaient et que les paysages nous accueillaient peu à peu, nous avons rapidement été saisis d’une étrange sensation. Quelque chose d’indéfinissable au premier abord. Et plus la campagne s’étirait, plus on ressentait une absence. Une absence qui a bientôt pris toute la place. Le trouble s’est alors mué en évidence : Il n’y avait pas de pancartes, pas de panneaux publicitaires aux intersections, pas de supermarchés, pas d’immeubles …👍

 

Courir dans les champs


Et on s’est alors rendu compte combien nous sommes malheureusement habitués à cette pollution visuelle qui pourtant défigure nos paysages.

Dans le Forez rien de cela. L’oeil voit tout, la campagne, la forêt, les villages, les fermes. L’habitat est disséminé, jouant parfaitement son rôle de gestion du paysage. L’Homme vit par et pour la nature. Tout cohabite sans frontière, en harmonie totale. . La perfectionOn sait alors qu’on va aimer se perdre dans cette région très préservée 💚!

 


ROAD TRIP DE COLLINES EN VILLAGES


 

Les Monts du Forez sont assez méconnus car on les retrouve peu en photos. La destination ne doit pas être assez Instagramable. Car il n’y a pas un paysage spectaculaire qui vous fait wahou… Et pourtant ne croyez pas que ça ne vaut pas le coup. Bien au contraire. Car en fait c’est l’ensemble lui même qui est extraordinaire….les collines se succèdent, les forêts viennent soudain assombrir la route, pour s’ouvrir tout à coup sur une campagne recouverte de fleurs. On a envie de  suivre perpétuellement ces routes qui serpentent, avec l’envie irrépressible d’aller voir plus loin 🌲🌲.

Communion des activités agricoles et de la nature 

 

On se prend pour des aventuriers, cherchant les plus petits chemins, les petits villages. Nous sommes souvent allés au hasard sur les petites routes, avec comme toujours notre bon atlas routier et ses routes à voir (plutôt qu’avec le GPS), traversant des hameaux si petits qu’on se demandait qui avait bien pu prendre la décision d’y bâtir quelque chose. Le Forez regorge de ces lieux où l’homme a montré son pouvoir de bâtisseur. Le moindre petit village possède son centre fortifié, blotti derrière son enceinte, que l’on franchit par des porches.

 

.

Les villages de caractère s’égrènent, le long des routes et chemins verdoyants. Et les habitants sont fiers de leur patrimoine qu’ils gardent bien vivants, grâce aussi au passage des pèlerins en route vers Saint Jacques de Compostelle. La région est couverte d’ un  entrelas de prieurés, chapelles, croix, oratoires qui agrémentent notre découverte. Du piton de St Romain Le Puy couvert de vignes, au village de caractère de Marols, ou encore l’église de Chambles, ces citadelles de pierre se sont installées sur des emplacements à la vue imprenable ! Et que l’on vienne à pied ou par la route, elles nous observent de toute leur majesté !

 

Sous l’œil du magnifique Prieuré de St Romain le Puy

 

Nous avons particulièrement aimé le petit village de Marols, son atmosphère vivante et chaleureuse, ses habitants accueillants et les pélerins en marche vers St Jacques qui font une halte à l’ombre de ses grands murs de pierre. Le seul endroit que l’on connaisse où l’on peut croiser le panneau « attention marcheurs« !😊

.

.

Les Ligériens (habitants de la Loire) d’aujourd’hui sont assez peu différents d’autrefois. L’accueil, du pélerin comme du touriste, reste une véritable tradition. Et c’est l’une des choses qui nous a le plus éblouis dans le Forez 🌟.

Il faut dire que dans le Sud, nous ne sommes pas les mieux servis. Mais nous avons pas mal bourlingué et, vraiment, on nous a réservé ici un accueil comme nous en avons rarement eu.

La région est préservée du tourisme de masse. Est-ce la raison ? Alors, allez-y, mais pas trop nombreux, hein? On espère que chacun pourra encore longtemps profiter de ce coin secret. Car on est quasiment sûr que le Forez restera éternellement ce qu’il est aujourd’hui. Une région sereine, harmonieuse, chaleureuse et captivante 😊.

 

 


UNE ATMOSPHÈRE FANTASTIQUE


Les nuages aiment jouer avec la lumière du Forez, modifiant rapidement l’atmosphère, qui passe de bucolique à fantastique quand le brouillard et la brume s’en mêlent. C’est alors le règne de l’imagination, celle des légendes de notre enfance. De paisible, la campagne devient inquiétante . Mais quel plaisir ! 

 

Quand les nuages laissent apparaître un pan de paysage

 

.

Nous nous plongeons avec délectation dans les sous-bois, antre bienfaitrice des ruisseaux. Les arbres nous envoûtent, leurs troncs couverts de mousse rappellent les forêts de nos rêves…🌳🌿🍂☘

 

Plus nous montons en altitude, plus la végétation se disperse jusqu’à disparaître. C’est alors le royaume des Hautes Chaumes, désertique, mais toujours fleuri ! Les jasseries, fermes d’estive, attendent, comme figées dans l’hiver qui se prolonge ici, solitaires, l’arrivée des moutons à l’alpage.

 

La température sur les hauteurs descend très vite, la neige est même au rendez-vous sur le sommet du Forez, la Pierre sur Haute. Mais nous ne l’atteindrons pas. L’orage nous stoppe dans notre ascension 🌩, nous nous réfugions au pied de la majestueuse cheminée de l’Auberge de Garnier.

Un  feu de cheminée, une bonne table, un accueil souriant, que demander de plus à notre refuge ? L’orage est vite passé et laisse place à nouveau à un ciel en demi-teinte.

 

.

Pendant notre séjour, on a adoré voir défiler les nuages, voir la brume nous envelopper, s’accrocher aux pentes massives, se dévoiler peu à peu, puis s’évaporer aussi vite que la marée…🌀

 

 


L’EAU, LE TRÉSOR DU FOREZ


Mais pour combler Monsieur-M, la verdure ne suffit pas. Il préfère l’eau au lait 😅.

Des petits ruisseaux, dévalant les sous-bois, à la Loire elle même, il n’y a qu’un pas. Il faut dire que toute la vie ici tourne autour de l’eau. Sur les hauteurs, l’alpage est irrigué par les béals, ces canaux creusés dans les montagnes pour acheminer l’eau dans les jasseries. Dans les vallées, c’est l’histoire des moulins, meulant, écrasant, sans arrêt les céréales tout juste récoltées.

Les rivières sont parfois toutes douces, parfois plus impétueuses, se transformant alors en cascades, se frayant un chemin humide entre les rochers recouverts de mousses et les arbres géants. La Cascade du Saut du Diable a été un vrai coup de cœur, certainement pas la plus impressionnante que nous ayons vue, mais nous étions totalement seuls, lovés dans cet écrin de mousse et de verdure ! On aura même aperçu, au détour du chemin, une biche 🐾, aussi vite disparue… Comme un mirage.

 

 

.

Mais ce qui reste l’une des plus belles images du Forez, ce sont sans aucune doute les Gorges de la Loire. Le fleuve n’a pas encore parcouru un quart des 1000 km qui le mèneront à l’océan. Mais il a déjà taillé profondément son passage, ayant cumulé beaucoup de force depuis sa descente du Mont Gerbier des Joncs.

Son lit creuse une profonde entaille dans la roche, créant une frontière naturelle où viendront se flanquer châteaux et tours de guet. Aujourd’hui, c’est depuis ces promontoires que l’on admire les Gorges. La faille a laissé place à un grand lac, l’eau est venu sertir l’un de ses plus beaux châteaux : Grangent. Un piton rocheux devenu île. Et quelle île. Une splendeur 💫… Le joyaux des Gorges, incontestablement.

Point de vue spectaculaire sur l’île de Grangent, juste après l’orage 

 

Nous allons admirer le fleuve magique et son île plus d’une fois, vu de la tour de Chambles ou du Château d’Essalois. Au sommet de ces citadelles de pierre, on s’amuse comme des enfants, Mini-M comme ses parents adorent les châteaux forts ! Et dans le Forez, on est plutôt gâtés !! 

On s’approchera de la fameuse île de Grangent en bateau-croisière, mais on peut aussi profiter  d’autres embarcations (kayak, dériveur, hobby cat). L’approche de l’île de Grangent est captivante. Mais impossible d’y accéder, elle est privée. Et devinez qui est allé justement dans l’eau pour s’approcher au maximum ?

 

 

 

Bateaux Croisière de la Loire :
Un tour d’une heure où l’on a adoré en apprendre plus sur ce méandre majestueux de la Loire,
sur l’histoire, la géologie de la région, mais aussi sur la construction du barrage qui a formé le lac de Grangent.
Les Croisières des Gorges de la Loire en Forez
Port de Saint-Victor-Sur-Loire

 


LA CAMPAGNE, LE PARADIS DES ENFANTS


Dans le Forez, un enfant ne manque pas d’activités ! Chasse aux trésors dans les villages classés, visites de moulins, accrobranche, petit train touristique… Des activités bien en relation avec la nature profonde de la région.  
Mais surtout, emmener un enfant dans le Forez, c’est lui laisser la campagne en cadeau.

Imaginez : Les ânes, les vaches 🐄, les moutons, les chevaux 🐴, les tracteurs 🚜, les ruisseaux. Ce fut le paradis pour Mini-M. D’autant que l’on peut vraiment faire des rencontres avec les éleveurs ou agriculteurs locaux inoubliables.

C’est comme ça que nous avons rencontré Anne Marie Griot, une personne passionnée, passionnante et simplement attachante. Nous avons rendez-vous à Chalmazel, village bien reculé du Forez. Mais c’est encore plus loin dans le hameau de Fougères que nous nous arrêtons. À la base, nous partons pour une petite balade en âne, une activité nouvelle qu’Anne Marie vient de créer autour de sa ferme.

 

 

La balade est belle, les ânes se précipitent sur les pissenlits comme sur des friandises 🍭, quant à nous, nous nous jetons également sur ces fleurs avec nos appareils photos … De prairies en sous bois, ou à la lisière des champs couverts de vaches, le paysage varie inlassablement. Mini-M est très concentré sur sa selle ! Il monte Petit-Âne avec un sérieux très prononcé 🤓. 

 

Mini-M est bien sûr très intéressé par les vaches. Ni une ni deux, Anne Marie nous propose d’attacher les ânes et d’entrer dans le pré. Un moment de communion avec ces animaux si intimidants et pourtant si paisibles. Anne-Marie nous explique comment les approcher et surtout lesquelles approcher. Eh oui, chacune de ces demoiselles a son propre caractère !

Mini-M ne veut plus partir de la ferme, il s’émerveille devant les poules, les lapins, les poussins, le porc aussi, 30 fois plus lourd que lui !! Si bien qu’arrive l’heure de la traite des vaches. Anne Marie emmène Mini-M, il aura la responsabilité d’empêcher les vaches de s’enfuir sur la route, jugé sur son tracteur et fier de son nouveau statut de fermier !

Quand on vous dit que dans le Forez, vous êtes sûrs de rendre les enfants heureux !!

 

La Ferme d’Anne Marie Griot :
Anne Marie est par excellence une hôte d’exception :
productrice de lait bio, elle propose un hébergement paysan au cœur du Forez, à Chalmazel,
elle est également guide de moyenne montagne (de quoi apprendre des millions de choses intéressantes)
et depuis cette année, elle propose donc cette randonnée « pays’âne » à dos d’âne !
On pourrait passer toute une semaine avec elle, tellement elle est captivante !

Découvrez ses randonnées mais également sa ferme auberge Accueil Paysan

 

 

 

 


INFOS PRATIQUES


.

// Les bonnes petites adresses pour manger //

L’avantage de ces escapades en France, c’est qu’on est certain de se régaler avec les produits du terroir. Et dans le Forez, le terroir est particulièrement riche et fièrement arboré. Les restaurants sont souvent des auberges traditionnelles, lovées sur les hauteurs, offrant des vues extraordinaires. Où l’accueil sera authentique et sincère, comme toute cette région !

Nos deux auberges coup de cœur :

Auberge de Garnier, à Courreau
Antoine, qui a repris le flambeau d’une adresse réputée, nous accueille avec un grand sourire, désolé pour l’orage qui s’abat sur nos têtes. Mais la cheminée brûlante et les bons plats bien nourrissants du menu du terroir vont totalement nous faire oublier cette météo. À l’intérieur de l’ancienne jasserie, il fait bon, il fait chaud et on se régale avec le patia, la charcuterie, le fromage et le pâté aux pommes (pas de menu minceur ici 😉)! Le soleil revient vite et nous sortons sur la terrasse dominant les Hautes Chaumes. Cela doit être parfaitement agréable de déguster un bon repas face à cette vue extraordinaire ! L’Auberge de Garnier est également un très bon point de départ pour de nombreuses randonnées. Et encore un meilleur point de chute pour se restaurer au retour !!

Auberge aux Blancs Moutons, à Gumières
Au hasard de notre journée, nous nous sommes avancés dans les monts du Forez, dans la campagne profonde. On a fini par se demander si on allait trouver un endroit où manger avant notre randonnée à la cascade du Saut du Diable. Et finalement, un petit panneau a croisé notre regard : Auberge « aux blanc moutons ». On a prié pour que ce soit ouvert. À l’arrivée, les propriétaires étaient dans la bergerie, en train de tondre les moutons. Un moment bien agréable. Et attablés peu après dans la salle de l’auberge, nous avons découvert que des baies vitrées donnaient directement sur la bergerie. Bref, on a mangé local, tout en profitant de la vue sur le Forez d’un côté et sur les moutons de l’autre !

 

Et puis, il y a ces endroits qui te font chaud au cœur, des petites découvertes de biscuiteries ou de salons de thé. On avoue avoir craqué pour les petits biscuits maisons du Comptoir de Zanzibar, au pied de la tour de Chambles. En particulier pour les meringues à la framboise. Fabriqué avec amour par une passionnée de la région qui a tout quitté pour s’installer à Chambles et lancer sa biscuiterie.

 

Et le Forez a l’air d’attirer fièrement les passionnés ! Comme Michaël, qui lui aussi a quitté son ancienne vie pour ouvrir la Pause Marolaise, à la fois bistrot, biscuiterie, et lieu de discussion dans le village de Marol. On y a même trouvé NOTRE biscuit. Un biscuit estampillé d’un M. Si ce n’est pas un signe 😉?

 

 // Notre Hébergement //

Nous avons dormi à Usson-en-Forez, aux Chalets du Haut Forez. Le site propose différents types d’hébergement, chalet, roulotte ou encore pod, le tout au bord d’un étang avec aire de jeux pour enfant. Bref, le lieu idéal pour les familles. Et à proximité, accrobranche, train touristique, moulin à eau… Parfait pour découvrir les alentours. Car il y a énormément de choses à découvrir dans un rayon de 45 minutes autour d’Usson !


 

// Quand partir dans le Forez //

Le Forez bénéficie de quatre saisons bien marquées, de quoi faire le plaisir des skieurs en hiver, des amoureux des couleurs de l’automne, et ceux qui préfèrent les baignades en lac en été. Pour notre part, c’était le printemps, et on doit dire que le joli mois de Mai nous a offert la plus belle des parures: des fleurs jaunes partout. Colza, oxalis, pissenlits et genêts purgatifs. Terriblement bucolique… une véritable symphonie printanière, propice à la randonnée et à la contemplation.

 

On a été totalement séduit par la beauté, la pureté, la simplicité des Monts du Forez,
des Hautes Chaumes aux Gorges de la Loire !!

On a particulièrement aimé pouvoir découvrir tant de paysages et de chemins sans jamais nous inquiéter pour les voitures qui passent, le monde… Et pour des parents, c’est incroyablement apaisant !

Bref, un séjour relaxant et totalement ressourçant!

 

 

 

 

Ce voyage est le fruit d’un partenariat avec l’Office de Tourisme Loire ForezNéanmoins, nous avons gardé toute liberté quant au programme et au contenu éditorial. Nous nous sommes appuyé sur leur connaissances et leur expérience pour construire notre séjour. N’hésitez pas à les contacter ou à aller les rencontrer dans les Office de Tourisme, ils sauront partager leur passion !

 

You Might Also Like

24 Commentaires

  • Répondre Trotteurs Addict 06/06/2018 à 11:26

    Merci pour cette belle découverte! On ne connaît pas du tout cette région!
    Faudrait qu’on y aille avec notre petit loulou! Il commence a s’intéresser aux animaux et tracteurs 😉😁
    En tout cas, ce coin a l’air magnifique et dépaysant!

    • Répondre Les 3 M 06/06/2018 à 11:56

      Oui, cette région est vraiment une aubaine pour les parents : laisser son enfant en draisienne sur les routes avec zéro risque de croiser une voiture (ou alors peut-être un tracteur !), le laisser courir dans les champs, visiter les fermes et imiter les meuglement des vaches. C’est une destination reposante et sereine en famille, vraiment !! (Mini-M a désormais 6 tracteurs à la maison, heureusement miniatures !!!!😁)

  • Répondre Céline - La vie en rose flamant 06/06/2018 à 12:49

    Voilà encore un endroit que je ne connais pas et dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’à très récemment 😉 Un endroit très nature qui vous correspond bien (Mini-M avait l’air aux anges !) et un article qui lui fait honneur et donne envie de le découvrir !
    Bravo pour tes photos et une mention très spéciale pour tes illustrations toujours faites avec beaucoup de talent 🙂

    • Répondre Les 3 M 07/06/2018 à 6:40

      Merci beaucoup Céline, contente d’avoir réussi à faire ressentir cette découverte assez inattendue ! Une région comme on les aime, naturelle, authentique, sans complication !

  • Répondre Le blog Cash Pistache 06/06/2018 à 1:19

    C’est frais, c’est vert et ça respire le printemps ! Les petites aquarelles sont si jolies. C’est vrai qu’on retrouve un peu les mêmes grandes forêts que dans le Parc du Pilat dont je viens de faire le carnet de voyage sur mon blog. La suite te plaira aussi avec de belles balades en bord de Rhône vers Condrieu.

    • Répondre Les 3 M 07/06/2018 à 6:41

      Des couleurs et des ambiances dont on partage l’amour ! Hâte de lire la suite de tes balades au vert !

  • Répondre Fanny 06/06/2018 à 3:36

    Cet article me donne envie de tout quitter pour aller se ressourcer au cœur de cette nature revigorante et de ces petits villages qui m’ont l’air très plaisants… Une bonne idée de voyage dans une région si méconnue pourtant proche de chez nous ! Merci pour ce bol d’air frais ! 😉

    • Répondre Les 3 M 07/06/2018 à 6:43

      Si cette région est proche de chez toi, je te conseille vivement de prendre directement la direction du Forez. La nature pure et discrète !!

  • Répondre Nadine 08/06/2018 à 12:16

    Encore une découverte de plus….. merci pour ces bons moments

    FOREZ quel beau nom plein de promesses grâce à ton reportage ! Promis, nous y allons lors de notre prochaine descente.

    • Répondre Les 3 M 09/06/2018 à 6:23

      On ne s’attendait pas à autant de promesses, alors n’hésitez pas à découvrir le beau Forez

  • Répondre chris 08/06/2018 à 12:29

    voilà une région française comme on aime : nature et accueil… On arrive de suite

    Bravo pour ce beau récit

    • Répondre Les 3 M 09/06/2018 à 6:22

      Merci pour ce retour, on conseille vivement de découvrir cette région simple et authentique 💚. Si vous avez l’occasion d’y aller, foncez

  • Répondre Amelimélo 19/06/2018 à 2:35

    Et bien ça donne tout simplement envie d’y aller, là-tout-de-suite-maintenant, d’aller à la découverte de cette authenticité à l’état pur…
    Tes photos sont magnifiques et j’adore ta façon d’écrire. La France est si belle et ton article lui rend justice.

    Et pouce bleu pour Mini-M, blond comme les blés, toujours aussi photogénique ;-D

    • Répondre Les 3 M 19/06/2018 à 2:56

      Merci infiniment pour ton commentaire, Amelimelo ! Oui, la France est très belle, et il existe encore de ces régions tellement préservées, comme celle-ci ! Quant à Mini-M… on n’est pas objectifs 😉

  • Répondre Betty 20/06/2018 à 7:06

    Trop choux les ânes ! Quel plaisir de redécouvrir ce coin à travers vos photos 🙂

    • Répondre Les 3 M 20/06/2018 à 12:07

      Chacun avec son regard et son expérience 😉 Merci

  • Répondre Itinera Magica 24/06/2018 à 3:49

    J’adooooore tes articles, vraiment <3
    T'as un don inouï, la beauté des photos, le choix des mots, les dessins d'une beauté rare, l'assemblage, la mise en page… t'es tellement talentueuse ! bravo bravo bravo bravo ! j'adore te lire ! et j'ai adoré le Forez moi aussi 🙂

    • Répondre Les 3 M 25/06/2018 à 2:26

      Un énorme merciç ca fait vraiment plaisir d’avoir ton retour si positif. J’ai hâte de lire, à mon tour, tout le plaisir que tu as eu dans le Forez !!

  • Répondre Lebret 29/06/2018 à 6:31

    Très beau reportage ,simple qui met la région en valeur .je connais un peu Marols envie d aller voir plus
    MERCI

    • Répondre Les 3 M 02/07/2018 à 11:43

      Il y tant à découvrir et effectivement en toute simplicité, loin du strass d’autres régions !

  • Répondre Claudie 26/07/2018 à 11:09

    Des paysages qui ressemblent à ceux de mon enfance… J’adore ! Une belle découverte et je pense le prochain lieu de mes vacances 🙂

    • Répondre Les 3 M 26/07/2018 à 8:05

      C’est vrai qu’on a tous un peu en nous cette vision enfantine de la campagne douce et verte 😉

  • Répondre MASSACRIER RENE 07/08/2018 à 2:17

    Tres beau reportage de mon beau pays ,el Forez est magnifique j’y suis né j’y suis toujours ; dans mon blog j’en parle aussi surtout dans mes devoirs de vacances
    Jetez un coup d’oeil au blog HERAIME 49 ,vous y verrez des peintures et aquarelles du Forez aussi.

    • Répondre Les 3 M 08/08/2018 à 3:10

      Un grand merci René. En connaisseur du coin, votre commentaire nous fait bien plaisir. Une jolie découverte que vos dessins, coup de cœur pour vos acryliques !

    Laissez un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Top