Vous voulez visiter Lisbonne ? Vous partez en famille avec votre petit bout ? Vous pensez emmener avec vous la poussette ? Alors lisez notre test avant de partir à l’aventure ! Car tout n’est pas rose !


En réalité, on vous invite dans cet article surtout à  éviter la poussette à Lisbonne. La ville aux 7 collines porte bien son nom! Soyez prêts à l’affronter, mais avec le porte-bébé !! Oui, car la poussette, à Lisbonne, a de sérieux ennemis :

 

 Les dénivelées

Car à part sur le bord du Tage, rien, vraiment rien n’est plat, surtout pas la vieille ville, si belle à découvrir. Et oui, on ne peut pas avoir tant de belvédères sans prendre de la hauteur. Monter des ruelles avec poussette, ça passe encore. mais elles sont souvent tellement verticales, alors il y a souvent des petites marches, et même des rampes. Heureusement, on peut parfois profiter des fameux tram pour nous aider à grimper en ville. Mais vous serez fortement limités dans votre découverte si vous vous contentez de ces axes là !

Et même sur les sites touristiques, rien n’est vraiment adapté aux personnes à mobilité réduite, qui rend si facile la vie des parents équipés de poussettes. Je me souviens de la descente dans la station de métro de Baixa Chiado. Une interminable descente dans les souterrains de la ville…. sans ascenseur évidemment ! Ou encore la visite du Castelo de São Jorge (dont on vous parle ici), constellé d’escaliers et de chemins de ronde étroits.

 

 

Lisbonne

 

Les calades

ah qu’elles sont belles les calades de Lisbonne. Cette véritable tradition donne vraiment un charme fous aux rues de la capitale portugaise. Elles sont entretenues avec amour par la municipalité.

Mais  ces petits pavés typiques s’amusent très souvent à bouger et à se décoller. Des coins, des trous, pas bon pour les roues de la poussette. Petites crises de nerf en perspective à chaque fois que l’une des roues se retrouvera coincée ! Mini-M, lui, a beaucoup apprécié ces Rubik’s Cube géants… 😆

 

 

Les rails des tramways

la ville est quadrillée de lignes de tram (et c’est tant mieux). Elles donnent un côté authentique et si rétro à la ville !
Mais alors quand vous traversez une rue, forcément, vous voulez faire vite pour éviter les véhicules qui circulent. Malheureusement, vous avez 1 chance sur 2 de bloquer les roues dans la fente du rail. La bonne galère en plein milieu de la rue, entre le stress et l’inquiétude pour votre enfant, effet « culpabilité » garantie !

 

En conclusion 

Nous avons rapidement rangé la poussette à l’appartement et toujours privilégié notre porte-bébé Manduca bien pratique, sauf le dernier jour pour prendre le métro en direction de notre loueur de voiture. Mais là, on n’avait pas le choix!! Toutes les autres expériences notées ci-dessus sont justement les galères que nous avons évitées, mais constatées pour d’autres familles croisées en poussette.

Et si cela vous arrive, vous pouvez toujours déposer votre poussette dans une des consignes à bagage de Lisbonne (tarif environ 10€), pour faciliter vos visites avec bébé le temps de parcourir la vieille ville, et récupérer la poussette en toute facilité.

Mini-M et nous, nous nous sommes régalés à découvrir Lisbonne de haut en bas ! retrouvez nos incontournables à Lisbonne avec un enfant dans notre article Lisbonne, de l’Alfama à Belem

Alors, un seul mot d’ordre : VIVE LE PORTE BEBE !!

 

Cet article fait partie d’un ensemble de récits consacrés à notre voyage au Portugal en Janvier 2016.
> voir le carnet de voyage (itinéraire et infos pratiques)
> voir la galerie photo

> voir les articles dédiés :

10 Comments

  1. Céline dit :

    hahaha ! J’y ai pensé en arrivant… chic nos enfants sont (très) grands 😉 plus de souci de cet ordre-là ! Ma seule préoccupation était de ne pas glisser !

    • Les 3 M dit :

      Je m’étonne que les lisboetes, eux, n’y aient pas pensé. Mais enlever les carreaux serait quand même dommage pour la beauté de la ville.

  2. Bon on a essayé de tester le porte bébé pour monter la dune du pylat ! Bb n’aime pas du tout😂! Lisbonne en poussette c’est mission impossible !

  3. Tokette dit :

    Merci beaucoup cela va nous être très utile !!! 😄

  4. Kim dit :

    Merci d’avoir partager votre expérience

  5. Vyns dit :

    Bonjour,
    Quel intérêt d’utiliser l’écharpe sans nœud par rapport à une autre écharpe? Peut on porter bébé plusieurs heures dedans? Par ailleurs, je vais voyager seule avec bébé entre 3 et 5 mois, comment faire sans poussette pour se reposer le dos ou tout simplement manger au restaurant?
    Je me pose aussi la question d’emmener un cosy si besoin de prendre le taxi ou vtc pour les transferts aéroport et autre si nécessaire.
    Qu’en pensez vous ?
    Avec mes remerciements.

    • Les 3 M dit :

      Plein de questions légitimes. C’est sûr qu’en étant seule, difficile de se reposer en alternant le portage. L’écharpe sans nœud est exclusivement pour un portage devant, alors que l’écharpe normale permet plusieurs positions. Pour ma part, je n’ai jamais réussi à m’en sortir avec la mise en place de l’écharpe, du coup l’écharpe sans nœud, qui se place en quelques secondes était une bonne solution ! Notre Mini-M tenait déjà assis lors de notre séjour, donc la chaise haute au restaurant suffisait . Pour un tout petit bébé, qui ne tient pas assis, et en étant seule, la poussette restera la seule solution pour vous soulager. Elle est tout à fait pratique tout au long du fleuve ou sur les grands boulevards. C’est juste plus embêtant dans la partie vieille ville où les pavés et les dénivelés sont présents. Ne pas hésiter les consignes à bagage dont je parle en fin d’article pour visiter cette zone avec le porte bébé, puis redescendre. Bon voyage par avance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.