San Francisco… comme une douce chanson dans la tête. Mais surtout pour moi, Madame-M, un véritable à priori. Celui des grandes villes américaines, au trafic dense et buildings concentrés. Il aura fallu toute la persuasion de Monsieur-M pour qu’on finisse par programmer 3 jours à San Francisco, à la recherche des coins de nature.

Sur 3 jours, nous avons passé assez peu de temps dans le centre même de la ville. Nous avons sillonné les alentours, entre océan, baie et parcs… Une chose en ressort : séjourner ou même vivre à San Francisco, c’est être privilégié. Car la nature est omniprésente, que ce soit au cœur de la ville mais aussi et surtout dans un rayon extrêmement proche.

Cette photo, comme un symbole de notre séjour à San Francisco, où nous avons préféré faire un pas en dehors de la ville pour la voir depuis la nature aux alentours…

La ville est parsemée de jardins et de parcs, entre les collines et les maisons victoriennes. Les artères sont aérées, et à part dans le centre d’affaire, on n’a jamais l’impression d’étouffer. Le poumon vert est le Golden Gate Park, plus grand encore que le Central Park de New York. 10km de pistes de vélo, zones de sport, forêt, aires de jeux pour enfants (bien sûr), on peut facilement s’y perdre. C’est là que nous avons ressenti ce « californian way of life« , cet état d’esprit jeune, branché et décontracté, qu’on a ressenti partout dans cette ville.

On a passé également une matinée côté Pier 39 et Coït Tower. On était content de découvrir ces lieux touristiques, mais on n’y est pas resté très longtemps. Trop de touristes, peu d’âme, et des parkings au prix hallucinants ! Seul véritable intérêt pour nous, admirer les célèbres otaries du port. 

On a adoré voir le visgae curieux et attentif de Mini-M, qui a observé avec attention ces animaux dont on lui avait parlé depuis plusieurs mois… Et il y avait à observer mais aussi à sentir !!

Au final, une journée dans le cœur de ville nous a suffit. Tout ce monde et cette agitation nous a rappelé que nous n’étions pas fan de la vie citadine. Chacun sont truc … Nous avons  quand même agréablement été surpris par l’ensemble de cette ville, moins stressante que d’autres mégapoles 

watercolor_san_francisco_houses

Mais comme on s’y attendait, nous avons bien plus apprécié ce que la nature a à offrir autour de San Francisco. Alors si vous aussi, vous voulez vous échapper dans la nature lors de votre séjour à  San Francisco, voici nos conseils !

NOTRE TOP 5 DU SAN FRANCISCO "NATURE"

  • 1. Golden Gate National Recreation Area

Notre coup de cœur de ces 3 jours passés à San Francisco : la traversée du Golden Gate Bridge et la découverte des vues incroyables et originales sur ce fameux pont 😍. Nous empruntons la route panoramique qui longe les falaises, avec de nombreux arrêts pour des vues éblouissantes. Sur nos 3 jours à San Francisco, nous n’avons eu aucune brume et le pont se dévoile ici dans toute sa splendeur. L’éblouissement est garanti !Il y a vraiment de quoi tomber en pâmoison devant ces vues sur le pont. 
Vraiment, je ne pensais pas être autant éblouie devant ce monument de métal. Et finalement…. Wahou

Blog Voyage San Francisco Californie

Nous faisons quelques petites balades à pied, autour de Hawk Hill, mais également en direction de Point Bonita.  Ce phare nous attirait depuis longtemps, nous partons sur le chemin qui y mène. Mais au bout, le tunnel d’entrée est fermé. 

Passé le petit moment de déception, nous rebroussons chemin. Comme d’habitude, nous n’avons pas regardé les panneaux à l’entrée, au parking, qui indique les horaires… de fermeture !! Une bonne raison pour que nous y retournions un jour, n’est ce pas ?

Le phare de Point Bonita est ouvert les Dimanches et Lundis de 12:30 à 15:30. Alors il vaut mieux prévoir à l’avance. 

Nous atteignons la plage de Rodeo Beach, bordée de falaises et de sentiers. On se balade le long des chemins qui longe une lagune, puis sur les rochers qui l’encerclent. La sérénité du lieu nous envahit. Quelques familles jouent et pique-niquent sur la plage, des couples se calent dans les rochers, en amoureux… Nous n’attendrons pas jusqu’au coucher de soleil, le vent est assez frais et nous ne souhaitons pas commencer notre périple en Californie par une crève !😷

L’ensemble de ce site du Golden Gate National Recreation Area est parsemé de sentiers, sur le littoral, avec tous ces points de vue sur les falaises. On peut y passer facilement une journée entière, à savourer tous les points de vue sur la ville et le pont, ou encore sur l’océan.

Emprunter le Golden Gate Bridge, prendre la 2ème sortie « Alexander Avenue ». Au rond point, prendre à gauche pour passer sous la route 101 (petit tunnel) puis rester sur la droite en suivant les panneaux marrons « Marin Headlands Coastal Route ».

Pour nous, sans aucun doute le plus beau point de vue sur le Golden Gate Bridge : Battery Spencer.

  • 2. Muir Woods

Une vraie déconnexion à 40 minutes de route de San Francisco. Déjà la route d’accès offre de jolis tronçons entre landes et forêt. Mais que dire du parc ! Au fond d’une vallée, on suit à pied une rivière bordée de séquoias à feuilles d’if, les séquoia les plus hauts du monde ! Un sentier aménagé longe le ruisseau et permet de découvrir un univers incroyable d’humidité et de verdure.🌿

On découvre le plus haut spécimen de séquoia à feuilles d’if du parc, qui culmine à 76 mètres, dans le secteur qui porte bien son nom Cathedral Grove. Les séquoias à feuilles d’if sont les plus grands arbres du monde (115m pour le plus grand, situé dans le Redwood National Park), mais seront moins impressionnants visuellement que les séquoias géants du Yosemite, qui eux battent des records de diamètre !

Nous empruntons donc cet itinéraire, plutôt fréquenté. Il existe de nombreuses variantes pour ensuite s’éloigner de cette partie de la forêt, et se retrouver plus au calme. Pour notre part, nous avons passé 3 heures dans le parc, en empruntant d’abord le sentier touristique du Redwood Creek Trail, avant de traverser  la rivière pour revenir par le Hillside Trail, bien plus sauvage

La lumière pénètre à travers cette canopée haute et dense. Les quelques rayons donnent une atmosphère vraiment féerique au parc. Sans oublier les odeurs. Impossible de retranscire cette odeur d’humus, de bois, d’humidité ambiante. On adore quand le nez est lui aussi autant émoustillé (sauf peut-être pour les otaries 😅)!

C’est vraiment un parc sublime à faire si l’on aime les arbres et la forêt !

Deux jours avant notre visite, la réservation à l’avance de l’accès au parc (parking, navette…) est devenue obligatoire. Vous ne ferez donc pas la même erreur que nous  : il faut réserver à tout prix à l’avance sur le site https://gomuirwoods.com/. Pour notre part, nous avons dû remonter toute la vallée en voiture, pour trouver une connexion internet et pour pouvoir réserver. Nous avons presque perdu 1h !! Mais à notre décharge, nous n’étions pas au courant de cette nouveauté !

Emprunter le Golden Gate Bridge, prendre la  sortie 445B « Mill Valley Stinson Beach ». Continuer tout droit, passer sous la route 101 , continuer sur la route 1 pendant 3km, puis tourner (toujours sur la route 1) au feu à gauche, en suivant les panneaux « Muir Woods ».

Il est très dur de faire des photos reflétant vraiment l’ambiance. Les arbres sont tellement grands qu’on peut difficilement les prendre en entier. Et il fait très sombre…
> prévoyez un grand angle
> pensez au trépied
> shootez en Raw pour retravailler derrière les couleurs et contrastes

  • 3. South Bay : Golden Gate Overlook, Baker Beach (Sand Ladder)

Certainement le premier pas que chaque touriste fera en arrivant à San Francisco : découvrir le fameux Golden Gate Bridge, depuis le front de mer de San Francisco📸. On a sillonné la partie Sud de la Baie, du Golden Gate Overlook jusqu’à Baker Beach. Points de vue remarquables sur le pont, ambiance ruines de guerre avec ces nombreuses fortifications à l’abandon. L’ambiance y est assez étrange. On sent que la côte, ici, est peu aménagée, les accès sur les plages sont hasardeux. Un goût d’aventure en pleine ville. On adore.

Nous descendons donc plus loin, la fameuse échelle de sable (Sand Ladder) de Baker Beach. On descend la colline, avec ses nombreuses marches taillées dans le sable. C’est tout droit en descente, ce qui signifie une remontée quelque peu éreintante🤤 !!! On « subit » ici l’exemple parfait du style de vie local : sportif et nature !

La vue sur le Golden Gate Bridge est fantastique. La mer est un peu déchaînée, le temps est nuageux, mais nous profitons de la plage et surtout des reflets du pont dans l’eau…🌊

Un peu avant Baker Beach, Marshall Bay fait partie des incontournables. Mais le sentier le raidillon qui descend est extrêmement glissant (à cause de la météo, souvent brumeuse donc humide). Avec de bonnes chaussures et les mains pour vous retenir, ça devrait être bon !
Nous avons jugé la descente trop compliquée avec notre petit bout, c’est pourquoi nous sommes descendus plus loin, sur Baker Beach, plus accessible.

  • 4. Les îles de la Baie de San Francisco

Ici, on vous parle d’un lieu que nous n’avons pas visité, mais que nous avions prévu au programme « au cas où ». C’est un peu à regret que nous avons dû faire l’impasse.

On avoue qu’un jour de plus aurait été une bonne idée. On aurait pu alors prévoir une sortie en bateau dans la baie en direction de la célèbre île d’Alcatraz.

Ou encore, celle qui nous attirait le plus, l’île sauvage de Angel Island, au large de Tiburon. On y aurait bien fait « l’ascension » du mont Livermore, à 240m d’altitude, pour une vue à 360° sur la baie. Tout en cherchant du regard les ratons laveurs, très nombreux sur l’île.. Comme nous n’avons pas pu nous y rendre, vous pouvez en découvrir plus sur cette île sur le blog de JoliBonheur 

  • 5. Ocean Beach

Ocean Beach a été pour nous la plus belle plage pour observer le coucher du soleil, avec juste les vagues et les surfers à l’horizon. 

Il faut dire, que venant de la Côte d’Azur, nous n’avons pas l’habitude de ce type de plage et surtout de voir les vagues aspirer tout entier le soleil de feu… 🌅 ça sera certainement moins impressionnant pour les personnes vivants sur la côte Atlantique, plus habitués à ce type de décor. Mais pour nous, c’est vraiment l’atmosphère de ces vacances qui débutent, et qui débutent bien !

Le ciel était fou. Ce moment était fou. Nous avons rit comme des enfants pour clôturer notre escapade de 3 jours à San Francisco.  À courir devant les vagues, profiter des reflets du soleil sur le sable mouillé et juste regarder la beauté du monde, comme toujours, prêts pour vivre la suite de notre road trip en Californie ! 🚗

INFOS PRATIQUES

🏡Logement : Pour ne pas avoir de complication avec le stationnement, nous avons privilégié un logement à Daly City. Bien raccordé par le Great Highway à San Francisco, il y a beaucoup moins de circulation que dans l’Est de la ville. Et les logements y sont moins chers ! 
> Trouver votre hébergement à Daly City ici

🅿Se garer à San Francisco:
À part à proximité du Pier 39, nous avons toujours réussi à nous garer gratuitement. Mais attention, il faut d’abord comprendre le système du stationnement. Il faut regarder la couleur sur le sol le long du trottoir. Cherchez la couleur verte, vérifiez le panneau, vérifiez également le passage du streetcleaning (c’est indiqué sur le panneau normalement). Bref, le mieux, c’est encore de demander à un passant si, en regardant le panneau, il pense qu’on peut se garer et combien de temps ! 

💰Péage du Pont de San Francisco et sa galère:
À la base, nous ne voulions pas prendre le supplément que proposent les agences de location de voiture pour prépayer les péages comme celui du Golden Gate Bridge. On s’est dit qu’on payerait au fur et à mesure, sur le site internet www.bayareafastrak.org. Sauf que, assez incroyable que cela puisse paraître si près du royaume de Google, et de la Silicone Valley, le site fait face à de nombreux bugs.
Et que les péages que nous avons payé en ligne (après un vingtaine de tentatives pour chaque paiement) ont malgré tout été facturés à notre loueur de voiture. J’ai dû prouver que j’avais payé en ligne, en fournissant une copie de mon relevé de banque. 

▶En savoir plus :
si vous voulez découvrir, en vrai citadin, les incontournables de la ville, on vous conseille le blog https://visiter-sanfrancisco.com/ qui fourmille de renseignements sur les meilleurs quartiers, les immanquables, le côté pratique…

On a vraiment apprécié San Francisco, qui permet de trouver de la nature immédiatement, même en ville. 
Et bien sûr, on a encore plus aimé tout ce que la Californie a à offrir !!

8 Comments

  1. Kikimagtravel dit :

    En effet tu me donnes envie de découvrir San Francisco. Ce top 5 est très inspirant et si un jour je m’aventure par là bas, je suivrais toutes vos belles idées ! Je ne peux pas m’empêcher d’en comparer Seattle et San Francisco. La ville en elle ne m’a pas emballée. Mais a contrario j’ai adoré ses alentours très nature et je suis ravie de savoir que San Francisco propose cette même diversité !

    • Les 3 M dit :

      Merci pour ton retour. C’est quand même l’avantage de ces villes américaines. Elles sont souvent en pleine nature. Et contrairement à la France, elles ne sont pas défigurées par les zones d’activités péri urbaines et leur lot de centres commerciaux.

  2. Très chouette article qui nous rappelle de beaux souvenirs ! On avait pas fait les alentours de SF et les différents points de vue du pont ! Magnifique.
    Tes photos donnent clairement envie d’y retourner 😉

  3. C’est une destination qui me tente bien. On n’est pas des gros adeptes des villes mais celle-ci à l’air agréable comme vous le mentionnez, mais c’est aussi et surtout la proximité avec la nature qui me plaît bien. Vos photos sont chouettes aussi, bravo ! merci pour la lecture et le dépaysement

    • Les 3 M dit :

      Je pense qu’on est pareil pour les grandes villes. Donc celle-ci vous plairait certainement 😉, vu ce qu’elle offre !

  4. Haaa San Francisco, cette ville me fait rêver… un jour peut-être ! Je crois que je serais comme vous, à la recherche des alentours plutôt qu’au centre de la ville. En tout cas, le pont est super photogénique et vos photos sont vraiment canons !

    • Les 3 M dit :

      Le pont est sublime voire même subliminal 😉. En fait on aurait pu passer toutes nos journées à le photographier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.