Sous la mer USA Californie

Nage avec les phoques, et autres rencontres sous marines à Monterey // Californie

24/07/2018

Au pied des falaises de Big Sur se trouve le Sanctuaire marin de la Baie de Monterey, un havre de paix pour la faune sous marine, attirée par un courant riche en plancton. Pas étonnant que la biodiversité batte ici des records. Une étape parfaite pour observer facilement la vie de ces animaux, en liberté, si proche de l’homme. Et faire une rencontre hors du commun !

 

Quand on parle de Monterey, Californie, c’est toujours de son Aquarium dont on entend parlé, l’un de ceux les plus reconnus du monde. Mais n’étant pas des grands adeptes des animaux enfermés, nous espérions pouvoir rencontrer la faune sous-marine autrement. Et nous avons pu le faire, même au delà de nos espérances !!

 


  Depuis le Wharf, admirer les loutres et les otaries du port 


 

Tout a commencé dès notre premier jour, alors que nous étions simplement en train d’organiser notre semaine à Monterey. À la recherche du club de plongée puis des organismes de Whale watching, nous longeons forcément les quais en bois et la jetée du port.

.

.

Le long de la jetée 

Et voilà comme une banale promenade urbaine se transforme en rencontre animalière ! Parce que le wharf (jetée) n’abrite pas que les humains. C’est un lieu de cohabitation assez improbable.

Car plus on s’avance sur la digue, plus les sensations nous interpellent ! Les bruits d’abord 🙉, les odeurs ensuite 🙊 . Une grille ferme l’accès à la pointe. Après, c’est le domaine des otaries, ronflantes, joyeuses mais aussi autoritaires !

On observe le ballet  de cette vaste colonie qui se jette à la mer, remonte, replonge sans arrêt.

Ça fait un bruit fou sur la digue !

Malheureusement, de la digue, il est assez difficile de les apercevoir, et c’est finalement lors de notre sortie du port, en bateau, que nous pourrons véritablement prendre la dimension de cette colonie si impressionnante.

Les loutres de mer sont également en chemin, qui se cajolent, qui cherchent les moules, qui se bécotent… Elles traversent et plongent sans relâche dans l’eau trouble, juste devant nos yeux. Je peux vous dire qu’on est resté un sacré moment, émus, à regarder leur manège, attendrissant à souhait😻.

 

 

Et puis les loutres étaient 3, et vous pensez bien que leurs câlins nous ont fait penser à tout l’amour qui unit également notre petite tribu des 3 M !! Un vrai moment d’émotions.

 


 Croisière d’observation des baleines 


 

L’un des grands classiques, à Monterey, est la sortie en bateau pour observer les baleines, les orques et les dauphins. J’ai (Madame-M) réservé pour cette excursion, seule, pendant que Monsieur-M et Mini-M restent à terre.

Nous quittons le magnifique port de pêche de Monterey. Rapidement, nous dépassons l’incroyable colonie d’otaries qui peuple le port de Monterey. L’agitation, le bruit, l’odeur, tout est là, à nouveau, pour nous faire comprendre que sur la digue, c’est l’animal qui a le pouvoir!

Nous arrivons alors véritablement en mer. Je vois la grosse houle au large et je commence à appréhender la sortie. C’est une des raisons pour laquelle je ne voulais pas emmener Mini-M. Impossible pour moi de gérer la sortie, les photos, mon mal de mer ET un enfant hyperactif !!

Je me concentre sur l’horizon mouvant. Au fur et à mesure de notre avancée, la houle se prononce, mais de façon très large, ne produisant pas le roulis que je craignais. Je sais que, finalement, ça ira pour mon coeur. Je n’ai plus qu’à observer et profiter de la sortie !

Et cela tombe bien, nous apercevons un jet au loin, qui marque le souffle d’une baleine.

 

Nous nous approchons doucement, respectant les règles de cohabitation avec ces animaux. Distance à maintenir, couper le moteur. Arrivés à la hauteur du mammifère, je suis subjugée par sa taille. D’une souplesse incroyable par rapport à sa taille, la baleine glisse à la surface, plusieurs fois puis plonge.

Nous resterons à ses côtés pendant un long moment, quasiment toute la durée de la sortie. Je croise les doigts et les pieds pour qu’elle nous offre le spectacle de sa nageoire caudale. Mais elle se déplace si doucement et si paisiblement que seul son dos généreux reste visible à chaque passage.

 

Les oiseaux et les couleurs jouant avec le souffle des baleines 

J’en profite à fond, heureuse comme toujours de cette proximité, accompagnée de la vingtaine d’autres passagers à bord. Le guide nous donne énormément d’explications, sur la raison de la présence de ces animaux dans la baie de Monterey, en raison de ce canyon sous-marin, et sur les espèces que l’on peut rencontrer.

Ici, on peut apercevoir 5 espèces de mammifères marins : les dauphins, la baleine à bosse, la baleine grise, mais aussi des orques et des baleines bleues, celles-ci uniquement en été.

Nous aurons la chance de croiser justement la route d’une baleine grise au retour, trop éloignée cependant pour nous en approcher.

Au final, j’aurais adoré voir plus d’espèces, plus d’agitation dans l’eau et être plus “impressionnée” (c’est ça quand on a déjà expérimenté ces sorties, aux Canaries ou au Québec  ), mais mon émotion et mon envie de renouveler encore et encore ces rencontres restent intacts.

Monterey Bay Whale Watch Center
> Commentaires scientifiques à bord
> Respect des règles d’approche de l’animal et de sa trajectoire
>
Tarif ( janvier 2018) : 44$

 

Où que vous soyez, consultez les avis, les retours et les “promesses” des tours opérateurs, sous peine de cautionner des organismes peu scrupuleux de la vie des animaux (nous en avions fait la triste expérience à Lovina, Bali, avec les dauphins)

.


  Plongée sous marine depuis la plage de San Carlos 


 

Premier constat : il faut être très motivé pour plonger en Californie !

Entre le tarif de la plongée et la température de l’eau, ça fait pour Mathieu un sacré changement par rapport à la Côte d’Azur ! Mais c’est aussi pour ça qu’on est là, n’est-ce-pas ?

Le rendez-vous est fixé au club BreakWater Scuba situé en face de la plage de San Carlos, d’où se fait la mise à l’eau (froide).
Mathieu, allez savoir pourquoi, entame cette plongée avec beaucoup de stress. Angoisse, excitation, voir des otaries, nager entre les kelps…. C’est tellement nouveau.

Car plonger dans la forêt de kelps, ces immenses algues brunes, a quelque chose de surréaliste. L’impression de slalomer dans une forêt immergée est très forte, avec une visibilité réduite. Chaque forme, chaque mouvement, chaque bruit ajoute à cette sensation d’être sans contrôle.

Le passage en trombe d’une otarie dans ses palmes n’est pas pour calmer la tension intérieure de Monsieur-M. Premier contact un peu brutal. Mais il n’y aura jamais de deuxième contact, les otaries restant à distance.

Du coup, le moniteur emmène Monsieur-M fureter dans les rochers, jusqu’à 15 mètres de profondeur. Malgré le froid et le peu de lumière, la vie prospère très bien sous l’eau, et Mathieu croise de nombreuses espèces de poissons, des crabes, des étoiles de mer….. qui eux aussi profitent de la richesse nutritive de la baie de Monterey.

Impossible de mettre des nom sur ces espèces parfois étranges 🐟 🐠 , totalement différentes de celles de Méditerranée ! Monsieur-M en a plein les yeux.

 

 

Mais entre cette ambiance légèrement inconnue, le froid et l’appréhension du contact avec les otaries, Monsieur-M a consommer beaucoup plus rapidement son air que d’habitude.
Au bout de 40 minutes, le duo remonte à la surface. Mathieu mettra toute la journée à récupérer de cette belle plongée, qui l’aura totalement impressionnée !

 .


 Nager avec les phoques ●


 

Mais certainement l’expérience la plus incroyable, imprévue, inattendue de tout ce voyage, est cette nage inoubliable de Monsieur-M avec les phoques. Une « activité » que l’on ne conseillera qu’aux nageurs et snorkelers confirmés, si les conditions sont réunies.

Ce jour là, notre dernier jour à Monterey, nous étions partis pour tout autre chose : emprunter la 17 miles Drive. Pour y accéder, nous passons le long des plages de Pacific Grove. Et c’est là qu’au détour d’un virage, nous apercevons depuis notre voiture quelques petites têtes de phoques jouant dans l’eau🐾 .

 

 

Nous sortons du véhicule, attirés tout autant par la couleur de l’eau et de la plage, que par la présence des phoques!

Les animaux jouent et s’ébattent dans l’eau, à à peine 5 mètres du rivage. Nous les admirons. Et j’entends alors la voix de Mathieu:

– « Ohlala, dommage qu’on ne soit pas venus avant ! ».
 -« Mais tu n’as pas ton matériel dans le coffre ? »
– « Si »
– « Alors, qu’est-ce que tu attends ? »

.

 

Il sort alors tout son barda du coffre, combinaison, palmes, masque, tuba. Je crois que je ne l’ai jamais vu s’équiper aussi rapidement !

Et enfin il se jette alors à l’eau ! Il réalise une nage sans approche volontaire, pour étudier le comportement des phoques. S’ils s’éloignent ou se montrent agressifs, Mathieu sortira directement de l’eau.

Mais ils regardent d’abord de loin, levant leur tête hors de l’eau pour voir qui est cet intrus. Mathieu joue seul dans les vagues et dans les kelps, se laissant admirer par les petites créatures qui l’observent.

Monsieur-M laissent les phoques décider de s’approcher ou non. Il y en a déjà un qui le suit… 

 

Et au bout d’un moment, miracle, l’un des phoques, plus curieux et plus téméraire, plonge pour le voir sous l’eau. Il ne s’approche pas trop, et fait un rapide demi-tour. Puis recommence, plus près, et encore plus près.✌

 

Premier tête à tête, fugace…

 

Et puis finalement, le phoque se met à nager à ses côtés, plongeant quand il plonge, ressortant à ses côtés. Et à partir de cet instant, d’autres viendront se joindre au ballet. C’est la cacophonie sous l’eau !

Depuis le rivage, Mini-M et moi comprenant que ce qui se passe est incroyable et qu’il y en a un qui doit être aux anges !

C’est d’ailleurs assez rigolo, car nous avons été rejoins alors que nous jouions juste au bord de l’eau par 2 phoques, à moins de 2 mètres de nous. Il tournaient devant nous, nous épiant, comme s’ils se demandaient pourquoi nous n’étions pas dans l’eau nous aussi…

 

 

.

Mathieu reste dans l’eau près de 30 minutes. À cette température c’est déjà beaucoup…rappelons que nous sommes en Janvier et que l’eau est à 12°C.  Il ressort, heureux comme un fou, ne pouvant s’empêcher de sauter de joie sur la plage, le sourire plaqué pour toute la journée sur les lèvres 😊.

Au final, nous n’aurons pas vu la 17 miles Drive, mais qu’est-ce qu’on s’en fout !!!

 

Car il y a des moments comme ceux-là, féériques, inoubliables,
qui nous font sentir tellement vivant et en communion avec le monde qui nous entoure!!

 

Que dire de ce moment !

 

Conseils pour nager avec les phoques

Monsieur-M est un nageur et plongeur confirmé. Ne vous lancez pas sans ces petits conseils :

  • Vérifiez que la plage n’est pas interdite à la baignade en raison des courants
  • Vérifiez la période de reproduction et de naissance des phoques, pour ne pas déranger à cette période
  • Depuis le bord, repérez la zone de mer calme, pour éviter les rouleaux
  • En mer, restez attentif à vos sensations (courants, houle, froid) et sortez quand elles vous semblent trop présentes
  • N’approchez pas les phoques s’ils ont une attitude agressive ou une réaction de peur
  • Préférez les laisser s’approcher de leur propre initiative, les phoques sont tellement curieux !
  • N’essayez pas de les toucher ou de les caresser (et surtout pas de les nourrir)
  • Ne restez pas trop longtemps même si l’envie est forte, vous les dérangez peut-être dans un moment important de leur journée

 

 


L’Océan Pacifique aura été plus que généreux avec notre petite famille, vous ne trouvez pas ? 😄


 

N’hésitez pas à consulter tous nos autres articles californiens sur le blog , et si vous aimez la vie sauvage, on a encore été plus gâtés à Point Reyes. Si, si, c’est possible ! Jetez un oeil ici !

 

You Might Also Like

9 Commentaires

  • Répondre Claudie 26/07/2018 à 11:27

    Whaou ! Un moment magique que j’aimerai vivre un jour, pouvoir nager avec des phoques je trouve cela magnifique…. Et ces petites loutres de mer sont juste merveilleuses <3
    Un super article qui donne envie de partir tout de suite !

    • Répondre Les 3 M 26/07/2018 à 8:08

      Je pense que ce n’est pas donné à tout le monde de nager comme ça avec ces phoques ☺️. Alors ça nous semble très important de le partager. Mais on espère que tu auras un jour cette chance 🤞

  • Répondre TROTTEURS ADDICT 26/07/2018 à 7:44

    Très beau récit avec de superbes photos à la clé ! Quelle chance d’avoir pu approcher d’aussi près ces animaux 🙂
    Mini-M a du être aux anges 🙂

    • Répondre Les 3 M 26/07/2018 à 8:09

      Oui, Mini-M a été très impressionné, surtout quand les phoques se sont approchés près du rivage pour nous observer 😉

  • Répondre Estel 29/07/2018 à 9:27

    Trop mignon !! Ça devait être une sacrée expérience =O

    • Répondre Les 3 M 29/07/2018 à 1:23

      C’était fabuleux !! Quelles rencontres

  • Répondre kikimagtravel 29/07/2018 à 5:53

    Super généreux c’est clair !! Cet article est tout simplement magnifique et me fait rêver!! Rencontrer ces phoques dans leur milieu naturel je suis fan ! La vidéo nous permet de s’immiscer avec vous et j’ai qu’une envie c’est de sauter à l’eau moi aussi ! et on en parle des loutres de mer ? non mais trop kiki d’amour tout ça !!!

    • Répondre Les 3 M 29/07/2018 à 6:32

      Contents de pouvoir vous emmener dans ces expériences moins connues, et avec ces animaux si attachants.
      Merci pour ton commentaire et bisou à Cachou ton chat 😅

  • Répondre La lykorne illettree 02/08/2018 à 8:05

    Ce sont les rencontres qui laissent les plus beaux souvenirs 💙 !!!! Ton article est magique et ton émotion est palpable ! Je n’oublierai jamais la magie de ma première vision de baleines et de dauphins, c’était fou…. Je n’ai pas encore eu la chance de voir d’otaries, et j’ai vu des phoques mais de tellement loin que ça faisait de petits points noirs : mais le jour où j’en verrai de près, je sais déjà que je serai comme une gamine… Superbe ton article, avec de belles photos et croquis à l’appui <3

  • Laissez un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Top