Alonissos, l’île protégée des Sporades

S’il y a bien des îles dont nous n’avions jamais entendu parlé en Grèce, ce sont les îles Sporades. Pourtant, certains d’entre vous doivent connaitre ce coin de Grèce, si,  à l’inverse de nous, vous avez vu le film Mamma Mia, qui a révélé au grand public, Skopelos, l’île centrale des Sporades.

Mais alors pourquoi sommes nous arrivés là-bas ? C’est en fait ma volonté de découvrir les Météores, région montagneuse au nord d’Athènes, qui nous a fait cherché des îles proches de cet environnement. Et voilà comment nous sommes ‘ »tombés » sur les îles Sporades, et en particulier l’une d’elle, qui a immédiatement attiré notre attention : Alonissos, et son parc national marin ! Ni une ni deux, notre choix était fait !

Et nous nous donnons un objectif pour notre semaine sur l’île  : nager avec un phoque moine !

Combien de temps pour visiter Alonissos ?

Alors que la plupart des voyageurs débarquent sur Alonissos pour y rester environ 3 jours dans un itinéraire de plusieurs îles, nous avons fait le choix d’y séjourner 1 semaine. 

Pourtant, il faut être honnête, au mois d’Octobre, c’est déjà la basse saison. Beaucoup d’établissement ont fermé, les restaurants de plage ont replié les transats…

Mais comme à notre habitude, nous souhaitions prendre le temps de ressentir l’ambiance, de découvrir la variété de l’île, de retourner dans les endroits qui nous plaisent, et bien sûr, de plonger pour Mathieu et de programmer une sortie en bateau. Et pour ça, clairement, 3 jours ne suffisent pas !

alonissos_variete_voyage
variété de découvertes à Alonissos : plages de rêve, panoramas, villages et forêts de pins

À l’assaut des criques et falaises du Sud

Alonissos, comme la majorité des îles grecques, est constituée principalement de montagnes qui s’effondrent directement dans le mer Égée, offrant un spectacle somptueux de falaises, de criques et de promontoires. Nous avons recherché ces lieux, plus ou moins accessibles qui ont su nous donner des frissons.
Dans cette zone sud, le littoral est soit vertical, soit constitué de petites criques de galets, le tout recouvert de forêts de pins. De quoi s’émerveiller et changer de décor à chaque kilomètre.

Le plus bel endroit en promontoire est sans doute le point de vue accessible depuis  Chora, à 800m à pied du village. C’est là qu’il faut être pour le coucher du soleil ! Mais  honte sur nous nous avons totalement raté ce lieu de sunset… C’est en écrivant cet article que j’ai découvert ce lieu… sniff...vraiment… (Une bonne raison d’y retourner ?). Du coup, on vous en parle, pour que vous, vous ne le ratiez pas !!! On est sympa, hein ? ?

alonissos_votsi


.

Alonissos_cote_sud3
le joli ponton de la plage de Megali Mourtia, avec l’île de Skopelos en face
.

Mais notre plus gros coup de coeur de cette côte sud reste sans aucun doute Yialia beach, une petite crique aux eaux turquoises surmontée d’un petit moulin « so greek »!!  le site est superbe, bien orienté pour y rester jusqu’à la fin du jour !

On s’est un peu lâchés sur les photos, tellement le route qui y amène comme la plage sont enchanteurs. Malheureusement, la batterie de la GoPro était à plat, on aurait aimé faire ici quelques photos mi-eau mi-air avec notre dôme.

Du coup, nous entamons l’une des actions que nous faisons désormais sur toutes les plages que nous foulons: ramasser les déchets,canettes, plastiques, qui jonchent comme toujours ces espaces merveilleux. C’est près de 4kg que nous ramassons en 15 minutes, à nous 3!

.alonissos_yialia_beach1

Chora, le village blanc d’Alonissos

Le vieux village de Chora, perché au sommet d’une colline, domine la mer de près de 300m .

« Une pléthore de petits bars et restaurants n’attendent que leurs hôtes, des boutiques d’artisanat local ont pignon sur rue, l’idéal pour ramener des souvenirs en tous genres. »  Ça, c’est ce qu’annoncent les guides touristiques! On dira, nous, que cela dépend de la saison…. Il faut le savoir, Octobre est vraiment très calme, et à Chora, seul un bar, sur la place principale, était ouvert. Pas de resto, pas de boutique, et un silence qui nous allait bien ! Et quand même de très nombreux chats pour nous accompagner .

On a donc quand même visité le village par 2 fois, la première sous les nuages, et cela nous a tellement plu qu’on a décidé d’y retourner, cette fois sous le soleil. Il faut dire que les petites ruelles pavées, tout en escaliers et passages étroites, sont superbes. Les habitants ont mis du cœur à l’ouvrage pour rebâtir le village, qui a repris vie, après des années d’abandon, suite au tremblement de terre qui l’avait en grande partie détruit en 1965. Les façades blanches captent la lumière, les chats se prélassent, les bougainvilliers se parent de leurs couleurs flamboyantes. Pas de doute, nous sommes bien en Grèce ! Il nous replonge d’ailleurs dans certains souvenirs de 2012, lors de notre découverte de l’île grecque d’Hydra

Silloner le Parc Marin d’Alonissos

L’une de nos journée préférée, sans aucun doute. Alors que les légers nuages de la matinée se lèvent, nous avons rendez-vous sur le port de Patitiri avec notre loueur.

Comme toujours, j’ai le coeur qui bat la chamade. Mon appréhension monte d’un cran, ce qui m’arrive à chaque fois que je dois prendre la mer… Mais je me tais!

Nous embarquons sur notre petit bateau, en parfait état (après notre mésaventure en Croatie, on est particulièrement attentifs à l’équipement à bord). La mer, lisse comme un lac, nous tend les bras.

Nous commençons par remonter le long de la côte ouest. Notre objectif de la matinée, la Blue Cave, une grotte sur la mer où la couleur de l’eau se joue de la logique. Nous nous préparons à nous baigner, mais Mathieu doit rester à bord car les remous à l’intérieur de la grotte nous empêche de nous ancrer. C’est alors que Mini-M nous fait une petite panique. L’eau dans les recoins est très sombre, et dans sa tête de petit garçon, il imagine les monstres qui se cachent dans la cavité. Nous renonçons à la baignade, profitant simplement du décor avec nos yeux, et d’un bon câlin pour rassurer Mini-M!

La Blue Cave, dans laquelle on peut pénétrer en bateau !

Nous faisons un petit arrêt sur le très joli port de Kalamakia, pour  ravitailler nos gourdes en eaux. Le port nous séduit immédiatement, par sa douceur, ses couleurs et son silence. Nous croisons un pêcheur, et essayons, avec force bruit et mimiques, de lui demander s’il a vu un phoque. Imaginez nous: « Hurp, Hurp, Hurp », claquant des bras pour imiter les grognement du phoque?. Mais le pêcheur réagit et nous fais signe de le suivre !! Il a compris!!!!! Nous le suivons, le sourire aux lèvres….mais notre enthousiasme est finalement de courte durée. Notre excitation retombe dès qu’il nous emmène voir un autre monsieur. Il nous explique que le pêcheur n’a rien compris, c’est pour ça qu’il nous a emmené le voir. (Il va donc falloir qu’on progresse en imitation je crois! ). En tout cas, pas de phoque par ici en ce moment…

Heureusement, le port est magnifique, ça nous réconforte! Nous déciderons d’ailleurs de revenir ici au dernier soir de notre séjour, pour manger au restaurant de poisson qui nous faisait de l’oeil.

Le port de Kalamakia, si photogénique, et les tables du restaurant de poisson, placé idéalement sur le quai

Nous réembarquons sur notre bateau de location, cette fois nous traversons pour nous rendre sur l’île d’en face, l’île de Peristera. Nous longeons ses côtes totalement abritées, sur lesquelles nous apercevons quelques chèvres.

Contrairement à sa voisine Alonissos et ses forêts de pins, l’ile de Peristera est couverte d’une végétation rase d’arbustes. Elle est d’ailleurs quasiment inhabité, à part quelques maisons de bergers. Bref, tout ça pour dire que si nous trouvions Alonissos calme, ici à Peristera nous sommes seuls au monde. Nous atteignons notre objectif pour pique niquer, à savoir le site d’une épave.

alonissos_peristera_shipwreck6
Au mouillage sur l’île de Peristera

Nous nous mettons à l’ancre sur la plage juste à proximité à proximité de l’épave, d’où nous pouvons rejoindre le rivage à pied. À ce moment, des odeurs sucrées nous enveloppent. Nous regardons autour de nous et découvrons émerveillés les centaines de bruyères en fleur, très odorantes.

Le lieu de notre mouillage est idyllique, nous allons passer un long moment, seuls sur ce coin de paradis, à nous imaginer en pirates en train de renflouer notre navire, prêts à partir en quête d’aventures ! On s’amuse comme des petits fous, avec notre GoPro et son dôme Telesin.


.

Balade vers les chapelles des Saints Anargyroi

Trouver un lieu caché, un peu hors du temps, par définition c’est magique. Mais en plus quand il s’agit de petites chapelles surplombant la mer, c’est totalement fantastique. C’est en cherchant un sujet à  dessiner, en particulier  un modèle de chapelle, que je suis tombée sur une photo d’une petite église à la jolie toiture rouge qui m’a tout de suite séduite.

Du coup, j’ai également cherché son emplacement, et j’ai alors vu qu’on pouvait s’y rendre en marchant depuis la route principale de l’île. Une petite balade de 2,5 km aller retour, à travers les pins d’Alep et les oliviers. C’est fou comme cette île est boisée, avec des forêts de pins immenses, qui recouvrent tous les recoins de l’île. Les arbres y sont bien plus grands que chez nous, sur la côte d’Azur, et ils sont rayonnants!

Nous arrivons ainsi à la chapelle que j’avais repéré sur le plan de l’île. Mais en réalité, ce n’est pas une mais 2 chapelles qui nous accueillent, toute aussi belle l’une que l’autre, l’une dans son manteau blanc, l’autre en pierres sèches. Nous admirons les décors intérieurs et leurs icônes.

Mais c’est surtout le panorama extérieur qui nous en met plein la vue, en particulier le charme de ce petit campanile en bois supportant la cloche, avec en arrière plan le littoral et la mer brillante. Nous y resterons quelques longues minutes, à respirer la spiritualité du lieu et la sérénité qui s’en dégage.

Les plages paradisiaques de Chrisi Milia et Kokkinokrasto

Ce jour là, Monsieur-M part en plongée. Je demande à Mini-M ce qu’il a envie de faire :
« Tu veux aller marcher jusqu’au sommet de l’île ? »
-« Je veux aller à la plage! »
-« Tu veux qu’on suive le sentier du littoral, donc? »
-« Non, je veux aller me baigner à la plage, Maman !!!

Si, de nature, nous se sommes pas particulièrement plage, depuis que nous voyageons avec Mini-M, on se penche un peu plus sur le sujet. Alors, on peut dire que c’est grâce à lui que nous avons découvert les 2 plages magnifiques qui enserrent le petit îlot de Kokkinonisi.

Leur particularité ? Un sable cuivré , teinté de la terre ocre qui forme le cap et l’îlot. Le contraste de l’eau turquoise, du sable orange et des pins verts est saisissant. Mini-M (et nous aussi, on avoue), nous régalons dans l’eau peu profonde qui est donc particulièrement chaude malgré la saison. On aurait bien rêvé de prendre une glace au petit restaurant de plage de Chrisi Milia, les pieds dans l’eau. Pour un peu, on regretterait la saison touristique…. mais en fait, non.

Car quel bonheur d’être totalement seuls sur ces plages. On avoue même avoir quelques fois eu la flemme d’enfiler le maillot de bain. Après tout, nous n’étions qu’entre nous !

Plongée sous marine dans le Parc National Marin d’Alonissos

Quels plus beaux endroits pour la plongée que les zones sous marines protégées ? Et quand cette aire marine fait plus de 2250 km² , on sait qu’on va plonger dans des eaux exceptionnelles. 

Ici, on peut se retrouver nez à nez avec plusieurs des dauphins, des cachalots,  et plus de 300 espèces de poissons, sans oublier le plus éminent habitant du parc : le phoque moine de Méditerranée. L’une des raisons qui nous ont décidés à venir en voyage ici ! En verrons nous ? Suspens…

Au cours de la semaine, Mathieu va ainsi s’équiper 3 fois pour partir en exploration sur des sites variés, entre zone de gros poissons , végétation colorée, ou encore anfractuosités abritant la petite faune…

Mathieu pensait que le paysage sous marin ressemblerait à la Croatie, en raison de sa proximité, à savoir, peu de vie mais beaucoup de lumière. Mais finalement, il est très agréablement surpris de tomber sur autant de faune et de couleurs !  Ses 3 plongées seront suffisamment variées pour lui faire découvrir différentes facettes de cette aire marine sublime.

Mourtia Reef
Cette surprenante arête rocheuse de 200m de long, descendant jusqu’à 50m, abrite toute une chaîne alimentaire, allant du petit poisson aux chasseurs, comme les sérioles ou les barracudas. On nage alors dans un nuage de milliers de poissons, juste fantastique. Agios Georgios South ReefLa plongée commence par une descente verticale dans une grotte, une sensation toujours aussi captivante. On y côtoie les gorgone, les coraux mais aussi nombre de nudibranches.

Site des Gorgones
Ici, c’est la couleur qui attire le plongeur. La barrière rocheuse offre de nombreuses cavité, abris de circonstances pour la petite faune, mais aussi pour les différentes espèces de gorgones, qui peuvent y filtrer facilement le plancton dont elles se nourrissent.

.

Club de Plongée Sea Colours Alonissos

Nous n’avons pas eu à faire de choix sur le club, c’était le seul encore ouvert en Octobre. Mais c’est certain qu’on le recommande vivement. Pour son proprio, pour son bateau traditionnel, et pour son professionnalisme. Panos nous a accueilli avec la grande gentillesse des habitants de l’île. Tout en prévenance et en douceur, il transmet sa passion de l’île à quiconque l’approche. Et on a particulièrement apprécié son attitude devant les quelques déchets plastiques qui flottaient sur l’eau, n’hésitant pas à faire des détours pour les attraper et les retirer de ce milieu marin protégé. On en attend pas moins d’un amoureux de la mer… Certaines des photos présentées ici sont celles de Panos, prises au cours des sorties faites avec Mathieu. Pour une fois que quelqu’un le prend en photo sous l’eau ? !



Infos Pratiques


Comment se rendre à Alonissos ou dans les Sporades depuis Athènes.

La solution la plus simple reste la voiture + le ferry ⛴ (Hellenic Seaways, Blue Star, ou Anes Ferries). Les départs en bateau sont possibles depuis les ports d’Agios Konstantinos (1h50 d’Athènes), Mantoudi (2h d’Athènes), ou Vólos (3h30 d’Athènes ou 2h20 de Thessalonique). En Octobre 2019, il y avait 2 départs par semaine depuis Mantoudi, 1 départ par jour depuis Volos.

Si vous n’êtes pas en voiture, vous pouvez prendre le bus ? Athènes > Agios Konstantinos. .Ou encore le train Thessalonique > Volos.
Il existe aussi un petit aéroport ✈ sur l’île voisine de Skiathos, d’où vous pouvez rejoindre facilement Alonissos en ferry ou en catamaran rapide (Flying Dolphin ou Flying Cat). Vous pourrez ensuite louer un quad, un scooter ou une voiture sur Alonissos même.

Alonissos_recit_voyage
À bord du ferry, direction les Sporades. Que j’aime ces traversées, comme une pause hors du temps

Où loger sur l’île d’Alonissos

Nous vous conseillons fortement de rester à proximité des ports pour loger, afin d’avoir accès aux petits commerces de proximité, aux restaurants aux activités, sans toujours prendre la voiture, avec du premier au dernier, de moins en moins de monde:
Patitiri, le port principal, mais qui n’a pas grand charme
Votsi, plutôt joli et proche de Patitiri
Steni Vala et son port charmant accueillant les voiliers en croisière
Kalamakia, le port tout riquiqui, mais si mignon !

Pour notre part, nous avons logé près de Steni Vala, dans un confortable appartement Airbnb, typique, en pierres sèches, avec une grande terrasse donnant sur la petite crique d’Agios Petros, avec un accès direct à la mer. À même pas 10 minutes à pied de Steni Vala (et 5 minutes en voiture).
Si vous aimez le silence, la tranquillité, c’est le lieu idéal.
Vous pouvez sinon vous rendre sur cette page pour rechercher un hébergement qui vous conviendra, que vous soyez en solo, en couple ou en famille !

Notre superbe villa et sa terrasse dominant la mer

.
Nos bonnes adresses sur l’île d’Alonissos

Restaurant Maina, à Kalamakia

Un petit restaurant de poisson, où tu peux choisir ton plat parmi les poissons de la pêche locale. C’est simple et bon, et servi avec les légumes du jardin des proprios ! Que demander de plus ? Ah oui, une situation exceptionnelle, directement sur les quais. On peut d’ailleurs s’y rendre en bateau, comme nous l’avons fait lors de notre sortie de rêve.

Bar de plage Meltemi, à Megali Mourtia

Pour un moment serein au bord de l’eau, avec vue sur l’île de Skopelos juste en face. Un bel endroit pour boire un cocktail ou prendre une glace.

Sea Escapes

Un loueur de bateau irréprochable, sur le port de Patitiri. Avant de partir, il vous donne plein de conseils, une carte de navigation et vérifie tous les points importants du bateau, lui même en parfait état. Bref, pas de risque de panne comme cela nous était arrivé sur Lastovo !

.
Résultat de notre mission sur Alonissos

Nous nous étions fixé un objectif. Celui de voir  les phoques moine, et même , qui sait, nager avec l’un d’eux, comme nous l’avions fait en Californie. C’était certainement prétentieux d’espérer ceci. Surtout qu’il n’était pas envisageable pour nous d’aller les embêter dans la zone où la protection est renforcée. Car ces animaux sont en voie d’extinction. Nous espérions juste en rencontrer un, au détour d’une baignade… En particulier Billy, le seul phoque habitué à l’homme après qu’il ait été sauvé et soigné par des habitants de l’île.

Mais nous n’aurons pas eu la chance d’admirer ces animaux timides, derniers représentants de leur espèce en Méditerranée.

Malgré cet échec, l’île d’Alonissos a été pour nous 3 une véritable destination douceur. Un petit paradis méconnu, et qui, on l’espère, saura protéger encore longtemps sa flore et surtout sa faune exceptionnelle.

Et si vous voulez en savoir plus sur la protection des phoques moine, voire même faire comme nous un don pour leur sauvegarde, rendez vous sur la page du M.o.m, centre d’étude et de recherche du phoque de Méditerranée.

29 Comments

  1. Itinera magica dit :

    Très heureuse d’avoir découvert cette île magnifique et que je ne connaissais pas grâce à vous !

  2. Merci pour cette belle découverte ! Un joli coin de Grèce qu’on aimerait découvrir ! Vos photos donnent envie !!

  3. Je n’avais encore jamais entendu parler de cette île avant vous ! Elle donne terriblement envie de la découvrir… j’y retrouver cependant quelques éléments qui m’ont beaucoup plu dans les cyclades… Les ruelles pavées, tout ce blanc et bleu, la couleur de l’eau, les fleurs, les tables au bord de l’eau… On mettrait bien le temps sur pause !!! La vie est pleine de douceur en Grèce ! Ton reportage est magnifique, merci de mettre la lumière sur cette île peu touristique !!!!

    • Les 3 M dit :

      Merci beaucoup, c’est vrai qu’il y a une douceur et un goût de paradis dès qu’on pose les pieds sur une île grecque ?. Et celle là a en plus le goût de l’inconnu ?

  4. kikimagtravel dit :

    Cet article me fait carrément rêver. Cette île a l’air si préservée et sauvage tout en étant à la fois vivante ! Et ce moulin sur la plage Yialia, je fonds comme un marshmallow. Tu me donnes envie de découvrir la Grèce, mais une Grèce différente de celle qu’on a l’habitude de voir. Cette île sera sur ma liste, c’est promis et je n’oublierais pas de te faire un clin d’œil le moment venu.

    • Les 3 M dit :

      Merci de partager notre enthousiasme ?L’avantage de la Grèce, c’est qu’il y en a vraiment pour tous les goûts. Le plus difficile est de faire des choix ?. Prépare bien ton périple

  5. Timothé Pechlivanis dit :

    Région magnifique , ayant visite Skiathos et Skopelos il me reste Alonissos à découvrir et votre blog m’a donné très envie d’y aller.
    Très sympa de vous lire en tout cas ??

    • Les 3 M dit :

      Oui c’est vraiment une belle région finalement assez peu connue des français… ? Nous avons également passé 2 jours sur Skopelos, mais sous la tempête ?. Il nous reste Skiathos à découvrir…

      • Alyssa dit :

        Bonjour,

        Je me demandais comment vous avez fait pour faire le tour du parc national matin. J’ai lu que vous avez été en mer avec un Skipper qui vous conduisait en bateau. Comment avez-vous trouvé cette personne ? Où puis-je aller/à qui dois-je m’adresser pour effectuer un tour en mer dans cette zone ?
        Merci d’avance pour votre réponse
        Alyssa C.

        • Les 3 M dit :

          Bonjour
          Nous avons loué un bateau sans skipper auprès de Sea Escapes ( vous avez le lien dans les infos pratiques).
          En saison, il existe des sorties organisées en bateau avec skipper, mais je n’ai pas de contact, car cela ne fonctionnait pas en Octobre.
          Par avance on vous souhaite une très belle découverte 🙏

  6. Yassou dit :

    1er août 2020: soyez heureux de ne pas avoir croisé le chemin du fougueux Billy qui a tué un plongeur là semaine dernière, certainement en voulant jouer.

  7. Pascale dit :

    Merci pour toutes ces infos qui nous sont utiles en ce moment car nous sommes à Alonissos. L’île me plaît mais je crois avoir préféré Skopelos.

    • Les 3 M dit :

      Quelle chance d’être là bas. Pour Skopelos, nous y avions passé que 2 jours et sous la pluie, du coup ça a dû influencer notre préférence ?

  8. Emmanuel dit :

    Bonjour
    Avant tout merci pour votre blog. Je l’ai découvert par hasard en préparant nos vacances à Alonissos, j’ai hate de partir maintenant. J-6! Nous serons certes un peu plus nombreux à cette période mais vos photos, commentaires et suggestions sont très sympas.
    Une question concernant la location d’un bateau à moteur, avez vous un permis bateau traduit en grec ou en anglais? j’ai contacté un loueur qui me demande une traduction de mon permis? et je n’ai pas trouvé de réponse très clair à ce sujet sur le net? et le consulat de Grece à Paris ne réponds pas?
    Merci d’avance
    Bien cordialement
    Emmanuel

    • Les 3 M dit :

      Bonjour Emmanuel
      Merci pour votre commentaire sur notre blog, ça fait chaud au cœur ❤️.
      Concernant le permis bateau, c’est la première fois que j’entends ça. Nous avons loué des bateaux dans plusieurs pays d’Europe sans aucune demande particulière.
      Mais pour vous aider,j’ai trouvé ce site qui explique comment avoir une traduction du permis bateau :https://www.bateaux.com/article/31795/faut-il-un-permis-pour-naviguer-a-l-etranger
      En espérant que cela pourra vous aider dans votre préparation au voyage.
      Par avance,on vous souhaite une magnifique découverte d’Alonissos !

  9. Soto Antoine dit :

    Bonjour les 3 M ,
    La Grèce une passion depuis 20 ans , en 2022 notre destination sera Les Sporades et quel bonheur de découvrir votre séjour sur
    l’ile d’Alonissos et les belles photos accompagnant , c’est ce à quoi nous aspirons .
    A la retraite , séjour prévu de 3 semaines pour prendre le temps sur chaque ile d’apprécier la vie au quotidien tout simplement.
    Cette année par chance ouverture d’une ligne aérienne directe ,, au départ de Paris Orly pour Skiathos par Transavia .
    Merci pour ce moment apprécié à vous lire et bonne continuation à vous trois …
    Bien cordialement
    Antoine

    • Les 3 M dit :

      Antoine, Merci pour ce message si positif. Prendre le temps, cela à vraiment tout son sens en Grèce. Profitez bien de la retraite !!

  10. cam dit :

    Bonjour les 3 M ,
    Je vous suis sur instagram je suis fan de vos photos vous avez vraiment du talent. Du coup cet été pour nous ce sera les sporades (grace a vous), certes avec j’imagine un peu plus de monde…
    Je n’arrive pas a trouver l’information sur la nécessité ou non de louer sur place une voiture. Nous comptons faire skiathos, skopelos et alonissos sur 2 semaines et c vrai que nous aimons etre indépendants en général. Pas trop fan du scooter car voyageant avec 2 enfants. Que valent les réseaux de bus ? Dans l’attente de vous lire et encore merci pour toutes vos inspirations !!! la prochaine : les lacs italiens a l’automne je suis tombée sous le charme !
    Merci bcp
    Cordialement
    Camile

    • Les 3 M dit :

      Bonjour et merci pour ton commentaire qui fait chaud au cœur 😋. Concernant les îles Sporades, nous n’avons vu aucun bus, ni même arrêts de bus. Il doit bien avoir quelques navettes j’imagine en saison, mais franchement je ne pense pas que vous puissiez profiter de tous les recoins des îles. Après, nous y étions vraiment hors saison, donc difficile de vous conseiller avec certitude, mais pour ma part, en famille comme ça, sachant que votre hébergement peut être isolé (c’était notre cas), que les îles sont escarpées, je ne partirai pas sans une voiture….
      J’espère que vous vous régalerez (en fait, j’en suis sûre 😅)
      Marieke

  11. Philippe Blot dit :

    Bonjour, merci pour ces infos extrêmement utiles qui ont grandement contribué à notre plaisir de séjourner sur l’île Alonissos 🙂

    • Les 3 M dit :

      Mille mercis pour votre retour, ça fait terriblement chaud au cœur ❤️. C’est toute l’utilité du blog.
      À bientôt

  12. patricia dit :

    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire approximativement le prix que vous avez payé pour une journée de location du bateau ?
    merci beaucoup

  13. Espe dit :

    Bonjour
    super article !!!
    Pourrais tu me communiquer les informations pour joindre ce monsieur qui vous a emmené en bateau?
    Merci infiniment

    • Les 3 M dit :

      Bonjour
      Merci pour ton commentaire 😃. Tu peux cliquer sur le lien du loueur de bateau, dans la rubrique Infos pratiques puis lui envoyer un mail. Nous avions eu son contact via Panos, le moniteur du club de plongée 🙏

  14. Vié dit :

    Bonjour,
    Merci pour tous ces conseils, qui nous sont bien utiles pour préparer notre voyage en juillet prochain (bon on aura u peu plus de monde que vous, c’est sûr…). Vos photos sont très belles.
    Debrief après le voyage !
    Note : nous avons pu louer des bateaux sans permis en Grèce à Corfou et Paxos, je n’ai pas compris si c’était possible aussi dans les Sporades.
    Bien à vous,
    Florence

    • Les 3 M dit :

      Bonjour Florence,
      Merci pour votre retour. C’est sûr que pour l’été, l’ambiance sera bien plus chill , plage et petits restos! Pour les bateaux sans permis, malheureusement je ne sais pas , on avait déjà eu du mal à trouver un loueur ouvert !! Mais n’hésitez pas à nous le faire savoir à votre retour, on pourra enrichir notre article ! Par avance, bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.